Lorsqu’on entend le mot crachat, on pense en même temps au verbe cracher et donc au résultat de l’acte consistant à expulser de la salive. Pas très poétique surtout dans notre société où cracher n’est pas vraiment bien vu. En japonais, c’est probablement tsuba (唾) qui correspond le plus au mot crachat. Je vais le comparer à d’autres termes similaires et finir sur une petite anecdote. 🙂

Étymologie du mot tsuba et signification

Tsuba s’écrit le plus souvent avec le kanji 唾 qui représente davantage l’idée de bave que de crachat. En effet, si on le décompose, on peut distinguer la clé de la bouche 口 et phonogramme 垂 qui donne la prononciation da (だ) mais qui signifie aussi « suspendu/coulant lentement ». Toutefois, il faut savoir que tsuba est l’abréviation de l’ancien japonais tsuhaki (唾吐き)haki (吐き) signifie « expulser/cracher ». On prononçait ainsi à l’origine 唾 tsu (つ) et avec une fusion digne de Dragon Ball, c’est devenu tsubaTsuba wo haku (唾を吐く) : cracher.

Cela dit, tsuba a un sens un peu plus large que crachat puisqu’il peut se référer à la salive dans certains contextes. Par exemple, avaler sa salive se dit tsuba wo nomu (唾を飲む). Les dictionnaires japonais donnent d’ailleurs en synonyme daeki (唾液 « salive ») qui est plus scientifique et employé à l’écrit. Par exemple, pour la sécrétion de salive, on a pas d’autres choix que d’employer daeki bunpi (唾液分泌). Enfin, pour la bave qui coule sans prévenir, c’est plutôt yodare (涎).

C’est à propos de ce dernier que j’ai une anecdote. En me rendant à la poste japonais il y a un certain temps, j’ai assisté à une scène rigolote. Une mère de famille accompagnée de son enfant a eu le malheur d’humidifier le timbre avec sa langue avant de le coller. Mal lui en a pris puisque le petit a tout vu et a a demandé tout fort « okâsan, nande yodare wo ?? » (お母さん、なんで涎を? « maman, pourquoi tu mets de la bave ??? »). Très gênée, celle-ci a botté en touche. J’ai cru jusqu’à aujourd’hui que c’était surtout un problème linguistique (yodare étant très explicite et inapproprié). Cependant, je viens de découvrir que l’acte en lui même est mal vu et qu’on utilise une éponge en temps normal. Oh…

PS : désolé si cet article n’est pas très glamour, j’en ferai un plus propre demain, promis ! :S

Sources : Gogen-allguide (étymologie), 99bako.com (différences avec yodare et daeki)

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture à laquelle elle fait partie.