Sagi (詐欺) : l’escroquerie, invention d’un petit lapin filou ?

Selon le Larousse, “l’escroquerie est une tromperie consistant en l’obtention d’un bien ou la fourniture d’un service au moyen de l’usage d’un faux nom…”. Cela correspond bien au mot japonais sagi (詐欺). Mais d’où vient-il et comment les escroqueries se traduisent-elles de nos jours au Japon ?

Analyse et étymologie du mot sagi

Sagi s’écrit en kanji 詐欺 où 詐 signifie “mensonge/faits déguisés” et  欺 “tromper”. On obtient ainsi “tromper en falsifiant des faits” ce qui donne “escroquerie/arnaque”Sagi ni kakaru (詐欺にかかる) : être victime d’une escroquerie.
Lorsqu’on aborde le sujet de son étymologie, certains tentent d’y voir un lien avec un oiseau blanc qui s’appelle justement sagi (鷺). Il s’agit (sans jeu de mots !) du héron et il n’a très probablement rien à voir.

L’hypothèse qui a le plus de poids est celle sur le mythe inaba no shiro usagi (因幡の白兎 “le lapin blanc d’Inaba”). Celui-ci est tiré du kojiki (chronique des faits anciens) datant de 712. L’histoire est assez cocasse : un petit lapin blanc veut se rendre sur une île mais n’a aucun moyen pour traverser. Il décide donc de tromper les requins et autres crocodiles pour arriver à ses fins. Il leur dit ainsi “afin de savoir quelle espèce est la plus nombreuse, je vais vous compter en vous sautant dessus. Il faudrait que vous vous aligniez”.

Pas très malin ces requins tout de même… 😀

Ceux-ci s’exécutent sans se douter le moindre instant de la supercherie. Mais arrivé au dernier requin, le lapin tout fier qu’il était ajouta omaetachi ha damasareta no sa (お前たちは騙されたのさ “vous avez été bien eu !”). Sauf qu’il avait parlé un peu trop vite et il se fit attraper à la dernière minute. Je peux vous donner la suite en commentaire mais quoi qu’il en soit, c’est avec ce lapin escroc que le mot sagi serait né.

Quelques exemples de sagi au Japon

On avait vu dans un précédent article le ore ore sagi (voir mot ore). Celui-ci est le plus répandu au Japon et consiste tout simplement à se faire passer pour le fils de la victime (personne âgée) en prétendant une urgence. En français, ça donnerait “allô ? C’est moi, voilà j’ai eu un accident de voiture et il me faudrait 10 000 euros tout de suite”. Si la personne mord à l’hameçon, on lui donnera alors des numéros de compte bancaire afin de procéder au virement. Mais cela peut aussi être un envoi postal en liquide laissant moins de traces.

L’arnaque semble toujours d’actualité puisque lorsqu’on se rend à la Poste ou dans une banque, il y a des messages d’avertissement partout. J’ai moi même acheté une letter pack (équivalent de notre lettre prêt-à-poster) et voici ce qui est indiqué au niveau de la fermeture :

  • 「レターパックで現金送れ」はすべて詐欺です。Traduction : “si on vous demande d’envoyer du liquide par letter pack, c’est une arnaque à coup sûr !”.

J’ai cependant envie de faire passer un autre message à propos des arnaques plus “subtiles” au pays du soleil levant. J’en avais parlé avec les produits surgelés (voir reitôshokuhin) indiqués à -50% alors que le “prix conseillé” était totalement bidon. Mais que dire aussi des prix HT affichés en gros dans la plupart des magasins avec un prix TTC en tout petit ? Pire encore, le prix TTC n’est parfois même pas affiché et il faut faire soit même le calcul (8% de TVA) ! Cela arrive par exemple souvent au restaurant, faites attention !

Sources : detail.chiebukuro (à propos de l’étymologie), ja.wikipedia (histoire du lapin blanc)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum