Mukoyôshi (婿養子) : un beau-fils adopté, en quoi ça consiste ?

Le mukoyôshi (婿養子) est un mot qui se traduit en français par… beau-fils adopté. Nous allons regarder d’une part ce que ce concept signifie pour voir s’il est toujours actuel dans la société japonaise.

Origine et définition du mot mukoyôshi

Mukoyôshi s’écrit en kanji 婿養子 où 婿 signifie « gendre » et 養子 « enfant adopté ». Il s’agit ainsi tout simplement pour les parents d’adopter un mari pour leur fille. Pourquoi faire une telle chose ? Et bien c’est simple : lorsqu’une famille n’avait pas de fils qui pourra faire perdurer sa lignée, elle n’avait pas d’autre choix que de recourir à ce stratagème.

Cette pratique daterait de l’époque d’Edo (1603-1868) et n’était pas réservée à une classe en particulier vu qu’en dehors des guerriers buke (武家), cela était aussi répandu parmi les marchands shôka 商家) et les agriculteurs nôka (農家). A l’époque, on utilisait le terme de irimuko (入婿) pour désigner l’homme qui vivait dans la famille de son épouse. Ce n’est qu’au à la fin du 19ème siècle que le mot mukoyôshi est rentré dans le code civil.

Te voilà maintenant adopté dans ma famille ! <3
Te voilà maintenant adopté dans ma famille ! <3

Se fait-on encore adopter par ses beaux parents aujourd’hui ?

De nos jours, il est possible pour la femme de conserver son nom de famille sans passer par une adoption du mari. C’est quelque chose qui reste très rare mais qu’il reste possible, comme en France. Dans tous les cas, quand on se marie, on créé un “nouvel état civil” (koseki 戸籍) et on ne dépend plus des parents.

Cependant, la tradition des mukoyôshi perdure. Cela peut être par exemple le petit chef d’entreprise ou artisan qui n’a pas de fils pour reprendre son activité. Ou encore un homme politique influent qui veut faire perdurer sa lignée. Ces cas précis sont avant tout pour une raison d’image et de crédibilité mais cela peut être aussi concerner la gestion des tombes. Car si une famille “disparaît”, qui va s’occuper des tombes familiales ?

On trouve ainsi sur le net beaucoup de sites qui expliquent comment devenir mukoyôshi et les avantages/désavantages de ce procédé (problèmes liés en cas de divorce, héritage, proximité avec les beaux parents…). Signe que la pratique est toujours bien actuelle et ne concerne pas que la tranche la plus aisée de la population !

Source : ja.wikipedia (histoire), jooy.jp (comment devenir un mukoyôshi et ce que ça implique)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
こんにちは
Kotoba
気触れる