Minato (港) : le port comme “porte des eaux”

En voyant le mot port, je me suis demandé si étymologiquement il y avait un lien avec la porte. Si on se réfère au latin, port viendrait de “portus” et porte de “porta”. Ces mots dérivent eux-même du grec et vu leur ressemblance, on peut vraisemblablement penser qu’ils ont un lien. Surtout si on considère le port comme une “porte d’entrée des navires”.
Il se trouve que le japonais minato (港) possède une logique similaire. Mais pour s’en rendre compte, on va être obligé de le décortiquer !

Étymologie du mot minato et synonymes

Minato est composé à l’origine de trois éléments : mi qui vient du mot mizu (水 “eau”), na qui est une forme ancienne du no d’appartenance (の) et to désignant la porte (門). Littéralement, c’est ainsi 水の門 (mizu no to) qu’on peut traduire par “porte des eaux“. Pour la petite histoire, on trouve dans le Kojiki (712) l’écriture en kanjis 水門 pour minato. Il faut savoir qu’au départ, ce terme ne désignait pas encore un lieu aménagé pour recevoir les bateaux. C’était simplement une entrée/sortie de l’eau du fleuve ou de la mer avec l’idée d’un “enfoncement dans les terres“.

Par ailleurs, le kanji 港 décrit un “passage (巷) sur l’eau (氵)” sans faire référence aux bateaux. De nos jours cela dit, minato est quasi identique dans son sens concret au mot port. 港に停泊する (minato ni teihaku suru) : jeter l’ancre dans le port. 港町 (minatomachi) : une ville portuaire. Toutefois dans les textes officiels, on préfère utiliser des mots plus précis. Le plus courant 港湾 (kôwan littéralement “port de baie”) qui décrit les ports classiques (navires de tourisme, cargos…). Il existe au Japon 994 ports de ce type.

Celui-ci s’oppose au 漁港 (gyokô) qui comme le kanji 漁 (“pêche”) l’indique désigne les ports de pêche. On en dénombre 2860 au Japon et si vous voulez pêcher, c’est là-bas qu’il faut aller. De manière surprenante, je n’ai pas trouvé d’expressions japonaises du type “arriver à bon port” pour minato. Pour un archipel comme le Japon, on aurait pu s’attendre à tout un tas de sens figurés. Comme quoi…

Sources : Gogen-allguide (étymologie), ja.wikipedia (informations diverses), huusenn (illustration)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum