Mazui (まずい) : ce truc est mauvais, c’est pas bon pour nous !

Lorsqu’on est en face d’un plat au goût très douteux, on a le choix entre un large panel d’adjectifs en français : dégoûtant, infect, immangeable, infâme, répugnant, immonde… Eh oui, on est vraiment les rois pour critiquer ! Blague à part, je n’ai pas trouvé une telle profusion en japonais et l’adjectif qui revient à chaque fois est mazui (まずい/不味い). Nous allons voir qu’en plus, c’est rarement pour parler du goût qu’on l’emploie aujourd’hui.

Étymologie du mot mazui et contextes d’emploi de nos jours

Mazui dérive de l’adjectif assez ancien mazushii (貧しい) que l’on peut traduire par “pauvre/indigent/”. Ainsi au départ, mazui faisait surtout référence à un plat manquant de goût et insatisfaisant. L’écriture en kanjis assez peu utilisée 不味い est l’équivalent de 味がない (aji ga nai), c’est à dire “qui n’a pas de goût/qui est fade”. Toutefois, il faut être prudent : prononcer mazui n’as pas du tout le même impact que aji ga nai. Le premier est beaucoup plus violent et correspondrait au français “dégoûtant/dégueulasse” tandis que le second serait plutôt l’équivalent de “c’est mauvais/insipide”.

Ainsi, c’est plutôt assez rare au final qu’on ait recours à notre adjectif du jour pour décrire le goût. À la place, on va utiliser des termes moins directes comme 苦手 (nigate) ou 口に合わない (kuchi ni awanai). J’aime bien ce dernier qui veut dire littéralement “qui ne va pas avec ma bouche”. この料理は私の口に合わない (kono ryôri ha watashi no kuchi ni awanai) : ce plat n’est pas à mon goût. Ce qui est intéressant par contre avec mazui, c’est que la déplaisance qu’il dégage a été récupérée dans tout un tas d’autres contextes. On a d’une part l’incompétence manifeste où 字がまずい (ji ga mazui) désigne le fait d’écrire mal. C’est comme 字が下手 (ji ga heta) mais en plus fort en somme.

Les deux ont pour point commun de ne pas être vraiment content… ^^

Mais c’est aussi et surtout des contextes où la situation est mal embarquée, ce qu’on pourrait comparer à “ça sent mauvais“. まずいことになった (mazui koto ni natta) : nous voilà dans de beaux draps. やばい、まずい ! (yabai, mazui !) : merde, on est dans le pétrin ! Enfin plus rarement, il arrive qu’on l’utilise pour l’apparence de quelqu’un avec un côté insultant. L’expression souvent citée est 顔がまずい (kao ga mazui) et je pense qu’on peut traduire ça par “avoir une sale/vieille tête”. Sauf évidemment si vous mangez un bonhomme de pain d’épice et que vous trouvez son visage peu appétissant. Avec un peu d’imagination hein… ^^

Sources : cf.ocha (article intéressant sur l’usage de oishii/umai/mazui), dictionnaire électronique (phrases d’exemple)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum