Kitsutsuki (キツツキ) : le pic du pivert qui picote

Si un enfant vous demande ce qu’est un pivert, il est fort à parier que vous lui parliez de son comportement singulier de tapeur d’arbres en lui citant Woody Woodpecker pour le calmer. Mais ce que je viens de découvrir aujourd’hui, c’est qu’on pouvait l’orthographier “pic vert” qu’il y avait également le “pic noir” voire le “pic cendré”. Oui, il existe en réalité une famille d’oiseau appelée “pic” ou “picidés” en rapport avec leur bec puissant.
C’est cette famille que désignerait le mot japonais キツツキ (kitsutsuki). Comment le devine t-on ?

Analyse du mot kitsutsuki et espèces au Japon

On ne peut pas plus clair comme image et cela paraît même trop simple : le pic aimant faire des attaques légères répétées sur le bois, le voici devenu un “pique le bois”. C’est ce qui est arrivé en anglais avec woodpecker et les japonais n’ont pas été plus inspirés avec kitsutsuki qu’on pourrait écrire en kanjis 木突き.
木 (ki) = bois/arbre et 突き (tsutsuki) vient du verbe 突く (tsutsuku) signifiant “picoter/becqueter/taper”. On peut affirmer sans trop se tromper que c’était son sens étymologique mais aujourd’hui, on lui préfère l’orthographe 啄木鳥. Ce sont des atejis choisis pour leur sens puisque 啄 signifie aussi “piquer/picorer” et 鳥 désigne l’oiseau. On obtient au final “l’oiseau qui pique les arbres“, difficile de faire plus concret.

Alors c’est vrai qu’à l’inverse, on peut se demander pourquoi en France c’est le mot “pivert/pic vert” et non “pic” qui s’est imposé. C’est probablement parce que l’espèce la plus courante chez nous est verte, ce qui n’est pas le cas partout. Car au Japon, c’est une petite variété de couleur noire qui domine qu’on appelle en anglais “Japanese Pygmy Woodpecker“. En japonais, c’est コゲラ (kogera) qu’on écrit en kanjis 小啄木鳥 “petit pic”. Cela me permet d’ajouter une autre information : toutes les espèces de pic au Japon ont leur nom qui finit par gerakitsutsuki étant juste un terme générique renvoyant aussi à la famille des picidés (キツツキ科 kitsutsuki-ka).

Pivert japonais (pic awokéra) à gauche et pic pygmée japonais (kogera) à droite.

C’est pourquoi la traduction en japonais pour le pivert est アオゲラ (aogera) où ao = bleu/vert. Enfin, pas tout à fait car vu qu’ils sont assez différents en Asie malgré une couleur commune, on dira plutôt ヨロッパアオゲラ (yoroppa aogera “pivert d’Europe”) pour notre pivert français. Pour l’anecdote, on a donné en alphabet le nom de Pic Awokéra pour le aogera tout court. Comme quoi, ceux qui attribuent les noms en alphabet latin ne sont pas toujours experts en katakana… 😀

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum