Kireru (キレる) : ça s’est rompu et j’ai pété les plombs !

Bien qu’on aime bien raconter que les Japonais ont une patience légendaire, il y a toujours une limite à tout. J’ai encore en tête une scène dans le train où un vieux pépère a soudainement explosé face à l’attitude d’un enfant un tantinet turbulent. Les insultes ont fusé et c’était d’ailleurs la première fois que j’entendais un roulement de langue en japonais. Le verbe キレる (kireru) décrit particulièrement bien ce genre de pétage de plomb. D’où vient-il et vers quoi a t-il dérivé récemment chez les jeunes ?

Origine du verbe kireru et usage de contemporain

Si j’ai choisi d’écrire dans le titre kireru avec les katakana キレ, c’est parce que je voulais me concentrer son sens le plus récent “péter les plombs”. On peut toutefois l’écrire 切れる (kireru aussi) sauf que ça renvoie à un champ sémantique bien plus large. À l’origine, comme le kanji 切 [(se)couper/(se) rompre)] l’indique, l’idée portait sur la rupture/discontinuité. C’était le plus souvent un élément physique (ロープが切れた rôpu ga kireta : la corde s’est rompue) mais le Nihon Kokugo Daijiten précise que ça a pu décrire également les séparations homme/femme (liens coupés).

On pense ainsi que la signification “exploser/péter les plombs” provient de cette idée de rupture. Une hypothèse propose comme lien direct le proverbe 堪忍袋の緒が切れる (kanninbukuro no o ga kireru) remontant au 18ème siècle. Il veut dire littéralement “la corde (緒) du sac de patience (堪忍袋) se rompt (切れる)” et renvoie à un état où se retenir devient impossible. La goutte d’eau qui fait déborder le vase en somme. キレた ! (kireta !) : j’en peux plus/ça me rend fou !

Je vous laisse interpréter cette scène à votre guise ! :p

Il s’agit évidemment d’un registre familier qui est particulièrement populaire chez les jeunes. C’est ce qui a conduit ces dernières années à la prolifération d’expressions dérivées. On a par exemple マジキレ (maji kire) qui désigne le fait de s’énerver sérieusement (voir majime)/pour de bon. Pour le personnage qui a tendance a pété un plomb pour un oui ou pour un non (duo comique par exemple), on emploie le terme キレキャラ (kire kyara). Apparemment pour les vieux qui deviennent incontrôlables, l’expression キレ老人 (kire rôjin) est possible. Enfin je préfère 雷親父 (kaminari oyaji “vieillard grondant”) personnellement… ` ͜ʖ´

Sources : ja.wikipedia (informations diverses), kotowaza-allguide (proverbe)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum