Izakaya (居酒屋) : une brasserie japonaise traditionnelle et moderne ?

Ça vous dirait de prendre un verre accompagné de plats de qualité dans une atmosphère détendue ? Alors les izakaya sont faites pour vous ! Comment les définir et vers quoi évoluent-elles ?

Qu’est ce qu’un(e) izakaya ?

Izakaya s’écrit en kanji 居酒屋 avec 居 signifiant “se trouver”, 酒 “l’alcool” et 屋 “la boutique/l’enseigne”. Autrefois, on avait surtout pour habitude de s’asseoir devant l’enseigne pour boire, ce que traduisait le terme 居酒 (izake). On suppose que le mot izakaya désignant ainsi un établissement où on sert de l’alcool à l’aide du kanji 屋 vient de là. Aujourd’hui encore, on y va principalement pour boire un verre sauf qu’à la différence des pubs ou autres bars, la nourriture y est aussi variée.

izakaya-traditionnel-japon

On reste aussi davantage dans une ambiance “à la nippone” avec des alcools bien japonais : bière (ビール), chûhai (チューハイ)… On y sert très rarement du vin ! Les plats se veulent conviviaux, ils sont prévus en général pour être partagés en groupe. On a des karaage (beignet de poulet), des okonomiyaki, des tenpura (beignets fris), des sushi et autres maki… Le plat a l’unité à l’instar des tapas n’est certes pas très onéreux (moins de 5 euros) mais on a tendance à en commander beaucoup d’où la note salée à la fin.

Les izakaya et la modernité

Il existe au moins deux types d’izakaya :

  • celles à l’ancienne avec le menu tout en japonais et des places assises directement au comptoir ou sur des petites tables à proximité. Elles sont plus conviviales car tout le monde est mélangé et on peut déranger les voisins 😀 (voir photo au dessus).
  • celles qui sont plus modernes avec des boxes séparés parfois muni de rideaux. On y trouve une tablette tactile pour commander en un éclair sans avoir à appeler un serveur. C’est très pratique et populaire auprès des jeunes.
Tout au tactile avec la traduction en anglais, qui dit mieux ?
Tout au tactile avec la traduction en anglais, qui dit mieux ?

Ces izakaya modernes reflètent bien l’évolution de la société japonaise où on a de plus en plus tendances à se réunir en petits groupes plus ou moins homogènes. Il est par exemple possible de louer une salle munie d’un billard pour l’après midi, un box pour faire du karaoké ou se détendre devant un film sur un canapé…

Sources : yain.jp (étymologie), wikipedia (généralités sur les izakaya)