Le japonais dans tous les sens

Ii Kagen (いい加減) : c’est bon, tu peux arrêter maintenant ?

Aujourd’hui, on va aborder ce qu’on appelle un ryôgigo (両義語). C’est à dire un mot ou expression avec deux sens paraissant antagoniques. Et c’est donc ii kagen (いい加減) qui va passer à la moulinette. Cette expression peut être traduite par “c’est juste comme il faut/bien réglé” ou bien “ça suffit/à la va vite/sans s’appliquer”. Pas de panique, je vous explique ! 🙂

Définition du mot kagen

Afin de bien comprendre de quoi on parle, je vais d’abord tenter de définir ce qu’on entend par kagen. Ce mot s’écrit en kanji 加減 où 加 signifie “ajouter/inclure” et 減 “diminuer/réduire”. Vu que les deux sens s’opposent, on obtient alors “degré juste/mesuré”. Ainsi, kagen suru (faire) veut dire “modérer/régler/ménager“. Sokudo wo kagen suru (速度を加減する) = modérer sa vitesse.

Ainsi, il est généralement question de degré avec kagen. Cela peut s’appliquer à l’état de santé, à la température de l’eau, à l’état d’une situation… yukagen ha ikaga desu ka (湯加減はいかがですか) : la température du bain vous convient-elle ? On peut donc utiliser les adjectifs ii(良い : bon/bonne) et warui (悪い = mauvais) pour qualifier ce degré. Karada no kagen ga warui (体の加減が悪い) : je ne suis pas en bonne santé.

Bon toi, arrête de faire n’importe quoi ! Ii kagen ni shinasai ! 😀

Ii kagen, c’est le bon degré alors ?

On rentre maintenant dans la partie intéressante avec l’expression ii kagen (いい加減). Si vous avez bien suivi, on devrait traduire ça par le “bon degré/bien réglé“. C’est parfois le cas, on peut par exemple tout à faire dire dans un onsen ii kagen da wa (いい加減だわ). “Ah, c’est parfait/juste comme il faut”.

Cependant, quand on l’emploie pour désigner un individu ou ses actes, elle aura un sens négatif. On trouve deux cas de figure : soit on demande à quelqu’un de s’arrêter car il a déjà atteint “le point godwin”. Ça ressemble un peu au français “ça suffit !”. Jôdan ha ii kagen de yamete kure (冗談はいい加減で辞めてくれ) : arrête tes blagues tout de suite (= tu en as déjà assez dit) !

L’autre cas de figure qui est le plus difficile à comprendre je pense, c’est quand on porte un jugement sur une personne ou ses actions. Je vais utiliser deux exemples :  ii kagen na hito (いい加減な人) : une personne irresponsable/qui fait tout par dessus la jambe. Ii kagen na shigoto (いい加減な仕事) : un travail bâclé/réalisé sans conviction. Pas trop mal à la tête ? 😀

En fait, on a à l’esprit quelque chose qui est réalisé à moitié et non jusqu’au bout. Quand on parle d’une température, ce n’est pas gênant car c’est parfait quand elle n’est ni trop chaude ou trop froide. Seulement, cette logique ne marche pas toujours quand il s’agit d’un individu. On attend davantage que ce soit clair : soit il est fiable, soit il n’est pas fiable. Soit c’est blanc, soit c’est noir. Si c’est gris, c’est trop vague et désordonné. C’est une tentative d’explication que j’ai trouvé sur le net, oubliez là si elle n’ajoute que de la confusion !

Sources : kotobank (dictionnaire japonais), fleapedia (explications sur ii kagen)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum