Ryokô (旅行) : un voyage plaisant en groupe ?

Partir en voyage, c’est dans son sens le plus large “se rendre dans un lieu relativement lointain ou étranger” (Larousse). Cela évoque la découverte voire l’aventure auxquelles s’est ajouté dans notre époque récente la relaxation et détente. Oui, on voyage aussi pour se changer les idées. En japonais, le mot le plus proche de voyage est certainement 旅行 (ryokô). Qu’est-ce qu’il a de particulier ?

Origine du mot ryokô et comparaison avec tabi

旅行 est composé du kanji 旅 (tabi) qui signifie déjà lui-même “voyage”. Celui-ci avait apparemment un sens bien différent car il représenterait un grand nombre de personnes se trouvant sous un drapeau militaire et se dirigeant quelque part. Celui-ci s’est donc vu attribuer deux sens distincts, “armée” (exemple : 旅団 ryodan = brigade/troupe) et “voyage“, probablement parce que les troupes se rendaient assez loin. Et donc avec le kanji 行 (aller), on obtient pour 旅行 “fait de partir en voyage”. Mais quelle différence avec 旅 seul ?

Déjà, il faut savoir que la prononciation ryokô vient du chinois alors que tabi, c’est le japonais classique (yamato kotoba). Donc lorsqu’on a importé 旅行 du chinois, tabi était déjà utilisé au Japon puis on a décidé de l’associer au kanji 旅.  C’est quelque chose d’assez courant, on a par exemple 時/時間 (toki/jikan) voulant dire “durée” ou encore 道/道路 (michi/dôro) pour la “route”. Avec le temps, des différences d’usage naissent et celles-ci sont influencées par de multiples facteurs. Pour tabi/ryokô, la traduction de l’anglais durant l’ère Meiji aurait apparemment joué un rôle puisqu’on a privilégié ryokô pour les mots tour/journey alors que tabi s’est coltiné travel.

Alors bien que ces trois termes n’aient pas une énorme différence sémantique aujourd’hui, il faut savoir que travel (qui viendrait du français “travail”) évoquait surtout un voyage difficile comme c’était souvent le cas autrefois. Il existe à ce sujet le proverbe japonais 可愛い子には旅させよ (kawaii ko ni ha tabi wo sase yo) littéralement “faites voyager les enfants mignons” qui est l’équivalent de… “qui aime bien, châtie bien“. On peut donc penser que déjà, tabi avait fortement l’image d’un voyage éprouvant alors que ryokô était plus neutre (ou quasiment pas employé). C’est pourquoi de nos jours, ryokô s’apparente le plus souvent au voyage que l’on fait pour se détendre alors que tabi, c’est pour l’aventure et la découverte.

Sources : crd.ndl (étymologie et explications), 47news (illustration)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

2 réponses

    1. Oui, je suis pas allé dans les détails cette fois pour pas donner trop d’informations mais toutes les sources que j’ai consultées indiquent cette explication avec le drapeau militaire. Ce qui semble logique encore une fois car on peut aussi imaginer que les gens ordinaires quittaient rarement leur village (périple trop dangereux) et que c’était uniquement les soldats qui voyageaient vraiment.

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum
otakusan93
Inscription au JLPT
sazanami
Flux RSS cassé ?