Hiyake (日焼け) : le bronzage et le coup de soleil, c’est pareil ?

C’est bientôt l’été et j’imagine que certains d’entre vous en profiteront pour bronzer au soleil. Au Japon, la pratique semble être beaucoup moins répandue sans être inexistante. Et cela se voit directement dans la langue : en effet, le mot hiyake (日焼け) peut vouloir dire “bronzage” ou “coup de soleil”. Comment fait-on la différence ?

Définition du mot hiyake et pratique du bronzage au Japon

Hiyake s’écrit en japonais 日焼け où 日 renvoie au soleil et 焼け “brûlé”. Littéralement, il s’agit donc d’une brûlure liée au soleil. Il faut bien comprendre qu’à l’origine, ce mot avait un sens forcément négatif. Avoir la peau la plus blanche possible était en effet souhaitable. Que celle-ci ait une couleur brune ou rouge, cela n’avait guère d’importance ! C’est pourquoi on a tout regroupé dans le mot hiyake qui signifie ainsi indifféremment “coup de soleil” et “bronzage”. C’est en tout cas ce que nous indique un dictionnaire japonais.

D’ailleurs, ce terme ne s’applique pas qu’à la peau. Car la surface d’un objet (vêtement, boite colorée…) peut voir sa couleur changer avec les effets du soleil. Hiyake shita fuku (日焼けした服) : un vêtement décoloré par le soleil. Dans le cas présent, on peut parler de sunfade. Mais revenons à la peau : comment savoir de quoi on parle ? Et bien c’est encore une fois une question de contextes. Si on pose la question hiyake ga suki desu ka (日焼けが好きですか ?), il est évident que la traduction est “aimez vous le bronzage” ? Par contre, si vous entendez hiyake shite shimatta (日焼けしてしまった), cela voudra vraisemblablement dire “j’ai attrapé un coup de soleil “!

Voici ce qu’on trouve dans google image en tapant le terme”hiyake”.

Un sondage sur le bronzage a été réalisé en 2017 (3838 participants) par l’entreprise Dimsdrive. Première constatation : 76,8% des japonais interrogés (hommes et femmes confondus) affirment ne pas ou alors très peu bronzer. Ce chiffre atteint 92% pour les femmes ! Les raisons sont multiples mais c’est principalement pour ne pas avoir de problème de peau (tâches, rides…). Il faut dire que le soleil est particulièrement “violent” au Japon, notamment à la plage. Seules 30,1% des femmes ont répondu “pour garder une peau blanche”. L’époque a changé mais les habitudes demeurent ! 🙂

Sources : kotobank (dictionnaire japonais), dims.ne.jp (sondage)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum