Hitomishiri (人見知り) : cet enfant, qu’il est farouche !

Un enfant de moins de deux ans a souvent à éprouver de l’anxiété lorsqu’il est en présence d’une figure qu’il ne reconnaît pas. Il lui arrive alors de se cacher d’où l’expression “être dans les jupes de sa mère”. En japonais, lorsqu’on voit un enfant devenir farouche devant un visage inconnu, on utilise le plus souvent l’expression 人見知り (hitomishiri). En quoi est-elle surprenante ?

Analyse du mot hitomishiri et usage de nos jours

Le terme 人見知り est en apparence plutôt simple à comprendre puisqu’il est composé de 人 (hito “personne/individu”) et du verbe 見知る (mishiru “reconnaître”, littéralement “voir et connaître”) décliné dans sa forme nominale 見知り (mishiri). Logiquement, le sens devrait donc être “fait de reconnaître quelqu’un”. D’ailleurs, il existe un terme similaire qui est 顔見知り (kao mishiri littéralement “fait de reconnaître le visage”) qui lui signifie bien ce qu’il suggère, à savoir “connaître de vue”. 彼とは顔見知りだ (kare to ha kao mishiri da) : je le connais de vue.

Sauf que hitomishiri est toujours employé dans le sens de “craintif/timide” avec pour définition “qui ressent de l’anxiété ou de la gêne envers quelqu’un qu’il ne connaît pas”. Il existe différentes hypothèses expliquant cela, notamment celle partant du fait que 人見知り est en fait à l’origine 人見 (hitomi “regard de l’autre”) + 知り (shiri “fait de connaître/ressentir”). Donc on imagine un enfant qui ressent le regard de l’autre posé sur lui et qui est gêné. Mais je préfère celle qui indique simplement qu’avec le verbe mishiru, on a l’idée d’une discrimination volontaire entre les individus. “Lui je le connais, ah lui je le connais pas”. Il n’est donc pas étonnant de voir la tournure 人見知りする/しない (hitomishiri suru/shinai) littéralement “faire/ne pas faire de distinction entre les individus” et avec pour sens “faire/ne pas faire le timide”.

Pour info, notre mot du jour n’est pas limité aux enfants puisqu’on l’emploie aussi pour décrire le comportement d’un adulte timide. Cependant pour ce dernier, c’est jugé problématique car on est censé dépasser ce stade de l’enfance. On dit souvent d’ailleurs まだ人見知りしている (mada hitomishiri shiteiru) “il fait encore le timide” comme pour suggérer que c’est quelque chose de temporaire.

Sources : okwave (explications sur la structure du mot), Kotobank (dictionnaires japonais), kids-energy (illustration)