Hentai (変態) : du changement de forme à la déviance

Aujourd’hui, j’ai l’honneur de vous présenter un mot japonais qui a une connotation tendancieuse dans nos contrées : hentai (変態). Pour ceux et celles qui ne le savent pas, il définit en effet à lui seul un genre de dessin animé ou manga avec du contenu cochon. Nous allons voir qu’au Japon, il peut évoquer des choses bien différentes.

Analyse et définitions du mot hentai

Hentai s’écrit en kanji 変態 où 変 signifie à la fois “changer” (kawaru 変わる) et “bizarre/étrange/anormal” (Hen na yatsu 変なやつ “un drôle de type). 態 quant à lui désigne l’état des choses/la forme. Par déduction, on peut donc en tirer deux sens distincts : le premier (A) est “le changement de forme/d’état” et le second (B) “l’état anormal”. C’est entre autre ce que l’on peut retrouver dans un dictionnaire japonais. Pour le sens A, il est donné en exemple “ minshuseiji ni hentai suru (民主政治に変態する) “changer de forme pour un gouvernement démocratique”.

Aujourd’hui, cet usage de hentai  pour un élément immatériel est devenu assez rare. Par contre, on l’emploie toujours quand cela concerne la métamorphose d’un insecte voir d’une plante. Pour les insectes, c’est le passage de l’état de larve à adulte qui est considéré comme telle. Imomushi ha chô ni hentai suru (芋虫は蝶に変態する) : la chenille se métamorphose en papillon. Aucune connotation tendancieuse ici pour le moment !

On arrive maintenant à ce qui nous intéresse, à savoir “l’état anormal”. C’est vers 1900 durant l’ère Meiji qu’on aurait pour la première fois utilisé ce terme pour décrire entre autre les pathologies mentales comme l’hystérie. Hentai shinri (変態心理) signifiant “psychologie anormale” sans connotation sexuelle aucune. Ce n’est que peu après qu’apparaît l’expression hentai seiyoku (変態性欲) “perversion/anomalie sexuelle“. Elle est souvent abrégée de nos jours en hentai et désigne toute pensée ou activité sexuelle s’éloignant de la norme. Ce qui peut changer en fonction de l’époque ! A noter qu’au Japon, le mot ne renvoie pas un genre comme en Occident. C’est donc simplement une innovation de l’anglais pour des raisons probablement marketing.

Sources : intersections.anu (article en anglais très complet sur l’histoire du mot), kotobank (dictionnaires en japonais)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum