Le japonais dans tous les sens

Hashiru (走る) : courir et rouler. Hum ?

Hashiru fait partie de ces verbes qui ont une signification assez simple à l’origine mais qui ont de nombreux sens dérivés aujourd’hui. De “courir”, on arrive à une multitude de concepts, regardons ça de plus près.

Analyse du kanji de hashiru et aperçu de ce qu’englobe ce verbe aujourd’hui

走る s’écrit avec le kanji 走 où l’on retrouve à l’intérieur la clé du pied 足 (ashi) et au dessus le “土” qui représente quelqu’un qui courre. Si si regardez bien, il manque la tête ok mais ses jambes ne touchent pas le sol. A l’origine donc, hashiru s’employait uniquement avec les hommes pour signifier tout simplement “courir”. Pas de différence avec le français pour le moment.

Cependant, celui-ci a évolué au fil du temps, on peut l’employer d’une part pour les animaux comme les chevaux, la proposition uma ga hashitte iru (馬が走っている) “le cheval galope” étant tout à fait correct. L’arrivée de nouveaux moyens de locomotion n’a pas changé la donne vu que pour un véhicule en mouvement que ce soit un train (densha), une voiture (kuruma) ou un vélo (jitensha), on emploie couramment hashiru qui indique simplement que ces derniers “roulent”.

Onna no ko to densha ga hashitte iru : cette phrase est correcte !
Onna no ko to densha ga hashitte iru : cette phrase est correcte !

Mais ce verbe peut avoir un sens plus abstrait, où une nuance de “fluidité/vitesse” reste présente. De quelqu’un qui écrit vite par exemple, on dira pen ga hashiru (ペンが走る) “le stylo va vite”. Pour l’eau qui s’écoule rapidement, mizu ga hashiru (水が走る) est également possible. Enfin, vu qu’on courre généralement quand on s’enfuit, notre verbe du jour peut prendre le sens de ce dernier, “s’enfuir à l’étranger” pourra par exemple s’écrire en japonais gaikoku he hashiru (外国へ走る)

Sources : kotobank (dictionnaire de japonais), geocities (étymologie)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers messages du forum
Kotoba
花札