Girigiri (ぎりぎり) : du crissement au soulagement

C’est une onomatopée qui est à l’honneur aujourd’hui, girigiri (ぎりぎり). Comme c’est courant en japonais nous allons voir qu’elle permet de simuler un bruit mais pas uniquement. Dans quels contextes l’employer ?

Significations de girigiri en fonction du contexte

Girigiri s’écrit la plupart du temps en hiragana ぎりぎり. On peut le classer selon trois définitions et on va commencer par celle concernant le bruit car c’est bien d’une onomatopée dont il s’agit à l’origine.

Un crissement provoqué par deux choses qui s’entrechoquent violemment

On l’emploie rarement avec cette signification aujourd’hui mais cela ne veut pas dire que les japonais ne la connaissent pas. On pense en fait la plupart du temps au bruit de dents qui grincent/crissent. Ha wo girigiri to kuishibaru (歯をぎりぎりと食いしばる) : Faire grincer ses dents bruyamment. A noter qu’ici, la particule to n’est pas nécessaire et sert surtout d’emphase.

Employer beaucoup de force en serrant (corde, lacet…)

Ici, cela décrit plutôt une manière de faire et non un son. Mais même si celui-ci est absent, on a toujours l’image d’une certaine force employée dans l’action. Rôpu de girigiri to shibaru (ロープでぎりぎりと縛る) : ligoter fermement/solidement avec une corde. Là encore, on peut omettre la particule to.

Lorsqu'on monte dans le train au moment de la fermeture des portes, on dit "girigiri datta !".
Lorsqu’on monte dans le train au moment de la fermeture des portes, on dit “girigiri datta !”.

Lorsqu’on est au bord de la rupture, de justesse

On finit avec le sens le plus couramment utilisé aujourd’hui pour ce mot et qui change radicalement des deux précédents. Ce qui est intéressant, c’est qu’il peut être aussi bien un adverbe qu’un nom adjectivale dans ce contexte. Girigiri no kurashi wo suru (ぎりぎりの暮しをする) : Avoir tout juste de quoi vivre. Ça passe à chaque fois mais de justesse ce qui n’est en général pas forcément souhaitable.

Kare ha girigiri ma ni atta (彼はぎりぎり間に合った) : il est arrivé juste à temps. On remarque également qu’on ne peut plus utiliser la particule to avec cette signification. Car ce sont presque tout le temps des situations où on n’agit pas de manière volontaire. Enfin, vous comprendrez maintenant que si vous chatouillez un japonais en lui disant “guili guili !!”, il risque d’être un peu surpris… 😀

Sources : kotobank (dictionnaire en japonais), pj.ninjal (phrases d’exemple intéressantes)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum
Matamune
Utilisation de に
otakusan93
Inscription au JLPT