Fushigi (不思議) : inexplicable donc étrange

Jeudi, c’est le jour de… l’adjectif nominal (keidô 形動) ! Non c’est une blague, il n’y a pas de lien avec jeudi, ça serait bizarre. Ou plutôt, fushigi ! Voici un mot de vocabulaire japonais très pratique pour désigner quelque chose qui est en apparence inexplicable. Et au Japon… non, je n’en dis pas plus !

Origine et analyse du mot fushigi

不思議 est composé du kanji 不 (fu) qui signifie “non, mauvais” que l’on avait vu également avec le mot sulfureux furindu kanji 思 (shi) qui signifie “penser” et du kanji 議 (gi) signifiant “délibération, débat”. On obtient littéralement “qui n’est pas devinable”. Fushigi vient en réalité du terme bouddhiste fukashigi (不可思議) qui veut dire “impossible à deviner“. Ce dernier est utilisé lorsque les mots ne suffisent pas pour décrire un phénomène, comme par exemple le côté surnaturel du Bouddha. Par extension, il a désigné tout ce qui est en dehors du niveau de compréhension de l’homme et enfin ce qui dépasse le sens commun. Tout ce qui n’est à priori pas normal est donc considéré comme fushigi aujourd’hui.

Dans quels contextes fushigi est-il employé ?

Déjà une chose à savoir, si vous voulez décrire quelqu’un d’un peu bizarre au Japon, il vaudra mieux utiliser le terme fushigi plutôt que hen (変) qui lui est beaucoup plus péjoratif et direct même si son sens est assez similaire. Bien qu’ayant un côté un peu négatif, l’expression fushigi na hito (不思議な人) est souvent traduite en français par “une personne étrange/singulière”.

Son usage se retrouve aussi beaucoup dans les contes japonais ou les jeux vidéo, Zelda Oracle Of Ages sur Game Boy Color a ainsi pour titre japonais Zelda No Densetsu Fushigi No Ki No Mi (ゼルダの伝説ふしぎの木の実). Fushigi peut alors prendre le sens de “mystérieux” voir “magique”. Enfin, on peut le voir utilisé dans les médias pour décrire un phénomène peu ordinaire comme un nuage en forme de soucoupe volante par exemple.

Source : gogen-allguide