Keimusho (刑務所) : une prison ou plutôt un pénitencier ?

Note pour les utilisateurs Android : les notifications indiquant la parution d’un nouvel article n’ont pas fonctionné cette semaine. Normalement, le problème devrait être réglé avec la dernière mise à jour parue hier. En espérant que cela fonctionne vraiment cette fois-ci !

On ne s’en rend pas forcément compte mais derrière le mot prison se cache différentes représentations. Outre la différence concret/abstrait où il peut s’agir aussi bien d’un lieu clairement défini (pénitencier) que d’une contrainte invisible (prison du mariage par exemple), il y a encore autre chose. Je m’en suis rendu compte à mes dépends hier en employant 刑務所 (keimusho) qui signifie effectivement “prison” mais un type bien précis. Lequel ?

Origine du mot keimusho et image renvoyée

Le mot keimusho est plutôt récent car il est né en 1922. C’est en effet durant cette année que le système des prisons au Japon a entièrement été révisée avec notamment la création des 少年刑務所 (shônen keimusho), des “prisons juvéniles” où on y entre théoriquement entre 16 et 26 ans. Tous les pénitenciers du Japon ont ainsi du être renommés en passant de XXX監獄 (kangoku) à XXX刑務所. Par exemple pour Kyoto, c’était 京都監獄 en 1903 puis 京都刑務所 en 1922. Vous remarquerez qu’on a opté pour un terme plus neutre puisque littéralement, 監獄 signifie plus ou moins “enfer surveillé” (地獄 jigoku = enfer). Tandis qu’avec 刑務所 qu’on pourrait traduire par “lieu (所) ou on purge une peine (刑) par devoir (務)“, il y a moins l’idée de “faire payer les coupables”.

Pour l’anecdote, on emploie également aujourd’hui le mot 務所 (musho) sans le 刑 donc. Apparemment, c’est une survivance de la prononciation argotique musho de 監獄. Celle-ci viendrait de 虫寄場 (mushiyoseba) “endroit qui attire les insectes”. Il est donc très possible que ce musho ait inspiré la création de keimusho en 1922. Quoi qu’il en soit, il faut bien avoir en tête que lorsqu’elle a été déclarée, il n’y avait quasiment que des grosses prisons au Japon. C’est pourquoi “établissement carcéral” est selon moi une interprétation plus juste pour keimusho, cela évite les malentendus en tout cas.

Voici ce qu’on obtient avec 刑務所 via Google Images pour vous faire une idée.

C’est ce qui m’est justement arrivé en parlant de la série Walking Dead avec ma femme. Je lui demande “alors X a été placé en prison ?”. Elle me répond qu’elle ne comprend pas de quoi je parle car il n’y a plus de pénitencier dans la série depuis la saison X. En fait, j’aurais du employer un terme comme 牢屋 (rôya) qui correspond à la cellule. C’est à dire un “lieu où on séquestre quelqu’un“, sans qu’il y ait eu forcément un jugement. Même sur des choses en apparence simple, j’arrive à me faire encore avoir… ^^

Sources : Zatsuneta (étymologie), Ja.Wikipedia (informations diverses)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum