Esukarêtâ (エスカレーター) : l’escalator japonais, mode d’emploi

L’escalator, c’est en fait le nom déposé d’un type d’escalier mécanique. Un peu comme Frigidaire ou Stabilo. Et oui, le marketing a aussi une influence sur la langue. Mais trêve de bavardage et passons à l’escalator japonais, j’ai nommé l’esukarêtâ (エスカレーター).

Vocabulaire autour de esukarêtâ et particularités au Japon

Esukarêtâ s’écrit en katakana エスカレーター et on devine tout de suite qu’il vient de l’anglais escalator. On a également repris le mot en japonais et il n’existe pas à ma connaissance une version en kanji. Comme il s’agit en quelque sorte d’un moyen pour se déplacer, on utilise le verbe noru (乗る) “monter/se trouver dans”. Esukarêtâ ni notteiru (エスカレーターに乗っている). “Je suis dans l’escalator“. A propos, vous connaissez sans doute les modèles sans marche qu’on appelle travelator et qui s’apparentent à des tapis roulants. En japonais, on les nomme ugoku hodô (動く歩道) “trottoir mouvant“.

Un mix entre escalator et travelator sur la gauche et le plus petit escalator du monde à droite. Vive le Japon ! 😀

Pour l’anecdote, le plus petit esukarêtâ du monde est japonais et fait 83,4 centimètres de dénivelé. On s’interroge évidemment sur son intérêt à part peut être d’attirer des touristes. Le ridicule ne tue pas ! Abordons maintenant un sujet plus sérieux : faut il se placer à gauche ou à droite quand on veut laisser passer les gens ? On a tendance à résumer la chose en prétendant qu’il faut normalement laisser un espace à droite. Mais que dans le Kansai (surtout à Osaka/Kôbe), vu qu’on est rebelle, on fait l’inverse.

Il existe plusieurs hypothèses à cette “incartade” et l’exposition universelle d’Osaka de 1970 en est une. En effet, vu que dans le reste du monde, on a plutôt tendance à dépasser sur la gauche, on a donné ces directives à Osaka. Cependant, depuis 2015, l’association des ascenseurs japonais (Nihon erebêtâ kyôkai 日本エレベーター協会) tente de mettre tout le monde d’accord. En effet, vu que c’est considéré comme “dangereux”, elle recommande fortement de ne pas marcher dedans. Sauf que personne ne semble vouloir respecter ces directives et c’est bien compréhensible. L’infantilisation, ça a une certaine limite ! 😀

Sources : ja.wikipedia (généralités), n-elekyo.or.jp (consignes de sécurité en japonais. Interdit de rire !)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum