Le japonais dans tous les sens

Iyagarase (嫌がらせ) : l’acte d’embêter l’autre volontairement

En général, lorsqu’on embête quelqu’un, on choisit de faire exprès des choses qu’il ne va pas apprécier. Par exemple, mettre en désordre la table du voisin que l’on connaît maniaque. Le but est souvent maléfique ce qui peut rapidement tourner au harcèlement. En japonais, c’est plutôt le premier dont il est question avec iyagarase (嫌がらせ). Qu’est ce que ce mot désigne vraiment ?

Analyse du mot iyagarase et traductions possibles en contexte

Iyagarase s’écrit en japonais 嫌がらせ où le kanji 嫌 signifie “détester”. Il s’agit de la forme nominale du verbe iyagaru (嫌がる) “répugner/rechigner à”. Pour résumer simplement, le iyagarase est l’acte d’opérer de manière (en apparence) volontaire sur l’autre quelque chose de déplaisant pour lui. Cela est donc très vaste : remarque désobligeante, blague de mauvais goût, attouchement, maltraitance… En traduction, mon dictionnaire électronique propose “vexation” mais c’est loin d’être satisfaisant vu que ça ne concerne que l’amour propre.

La surdose de wasabi, un classique du genre en iyagarase. Pour l’anecdote, le but initial était de faire plaisir… 😀

Sur internet et notamment sur Wikipedia, on indique un autre terme : harcèlement. Ce qui me gêne ici, c’est qu’un harcèlement correspond à un acte répété. Or, même si c’est souvent le cas, ce n’est pas une condition nécessaire pour ce mot japonais. Lorsque ma femme me dit iyagarase yamete ne (嫌がれせ辞めてね), je l’interprète comme un “arrête de m’emmerder/tu soûles “. Je ne pense pas veuille me dire “arrête de me harceler”, sinon elle serait déjà partie ! 😀

D’ailleurs, il existe déjà un mot pour le harcèlement en japonais, c’est harasumento (ハラスメント) de l’anglais harassment. Ainsi, pour traduire iyagarase, il faut avoir recours à des expressions que l’on trouverait dans le même contexte dans l’autre langue. C’est ce qu’on fait la plupart du temps en traduction en somme. Iyagarase denwa (嫌がらせ電話) : un appel téléphonique nuisible/non sollicité/à but néfaste (blagues…). A vous d’avoir de l’imagination ! 😀

Sources : ja.wikipedia (à propos des types d’harcèlements au Japon), kotobank (dictionnaire japonais)

Articles similaires

2 réponses

  1. merci pour l’article 🙂
    si harasumento veut dire harcèlement, quel est la différence avec le mot “ijime” ? il y a t-il une différence ?

    1. Bonjour 🙂

      Bonne question, il y a sémantiquement peu de différences entre ijime et harasumento. Apparemment de ce que j’ai pu lire rapidement, ce serait principalement une question de but visée. Un ijime serait davantage “conscient” dans le but clair de faire souffrir la victime alors que harasumento, le but serait moins clair. Mais bon je trouve ça assez flou et je ne suis pas vraiment convaincu pour ma part, je pense de toute façon écrire un article sur ijime dans l’année. Je ne donne pas de date précise puisque vu que c’est un mot qui est assez connu, je préfère prendre mon temps et faire ça bien. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers messages du forum
Jean
Transcription Kanbun
chacha21
Te-form et jisho.org
Kotoba
Demande de traduction