Eiyô dorinku (栄養ドリンク) : les boissons énergisantes au Japon

En vous rendant dans la supérette du coin ou dans n’importe quelle drugstore (sorte de parapharmacie), il se peut que vous tombiez nez à nez avec des petites bouteilles en verre ressemblant à des médicaments. Il s’agira alors très certainement d’une eiyô dorinku, c’est à dire une boisson énergisante dont les japonais sont friands. Qu’est ce que c’est et pourquoi en consomme t-on ?

Les eiyô dorinku, qu’est ce que c’est ?

Eiyô dorinku s’écrit 栄養ドリンク où dorinku vient du mot anglais drink, “boisson”. Quant à eiyô, et bien cela désigne les nutriments, ce qui donne de l’énergie pour résumer. D’où l’existence du terme quasi-synonyme enajii dorinku (エナジードリンク), la “boisson énergisante”. A ne pas confondre avec les boissons énergétiques qui sont généralement contenues dans des bouteilles en plastique et qu’on boit quand on fait du sport (supôtsu dorinku スポーツドリンク).

Car oui, la plupart des eiyô dorinku contiennent de la caféine à dose plus ou moins élevée à éviter pour les activités sportives. Il faut donc faire attention à l’excès même si on les trouve dans des petites bouteilles de 120ml, une seule ne vous tuera pas donc. A part ça, elles contiennent une ribambelle de vitamines (C,B2,B6…) et sont donc utiles en tant que supplément alimentaire.

Un choix de boissons énergisantes assez conséquent au Japon !
Un choix de boissons énergisantes assez conséquent au Japon !

Comme vous pouvez le voir sur la photo au dessus, il en existe une variété assez impressionnante, avec chacune un usage bien précis. On peut voir que celle située en haut à gauche (ribobitan D リポビタンD) est prévue pour une carence en vitamine D par exemple. Elles sont pour la majorité gazeuse (tansan 炭酸) mais ce n’est pas une nécessité. Leur goût se rapproche plus ou moins des Red Bull qui sont également en vente au Japon.

La consommation des boissons énergisantes au Japon

On arrive maintenant au cœur du sujet à savoir comment expliquer que les eiyô dorinku marchent si bien au pays du soleil levant ? Afin de tenter de répondre à cette question, je vais me baser sur un sondage réalisé en décembre 2014 sur internet et recueillant 6126 participants de tout âge. Première question d’introduction “vous sentez vous fatigué(e) ?”. Ils sont en moyenne 63,1% à répondre “oui beaucoup” ou “oui un peu” avec un chiffre montant à 70,7% chez les femmes.

Pour comparaison, environ 50% des français se disent “fatigués” même si bon, difficile de dire si on parle bien de la même chose. On peut cependant remarquer que quel que soit le pays, ce sont les seniors qui sont apparemment les plus en forme. Ah les joies de la retraite ! En conséquent, ce sont surtout les jeunes qui sont friands de ce genre de boisson vu que plus de 15% des moins de 30 ans disent en boire plus d’une fois par semaine et 30% de la même catégorie au moins une fois par mois.

Le rapport avec la fatigue est d’autant plus pertinent vu que plus de 80% des personnes interrogées attendent un “rétablissement de la fatigue” (hirô kaifuku 疲労回復) en buvant une eiyô dorinku. Et non, ce n’est pas vraiment leur goût qui attire !

Sources : dims.ne.jp (sondage), wikipedia (description des energy drink et risques liés)

2 réponses

  1. Très intéressant cet article, je me suis toujours posé la question de ce qu’est ce genre de boisson !? Vous y avez répondu. Maintenant la question se pose de sa fiabilité ? En avez vous déjà bu ? Personnellement, vu que je ne comprenais pas le Japonais ainsi que leur conditionnement en format bouteille de sirop pour la toux, je n’ ai jamais voulu essayé risquant de boire une chose inapproprié à mon corps.

    1. wow, il date cet article, je ne me souvenais même plus exactement ce que j’avais écrit… :p.
      J’en ai déjà bu oui vu que ma femme en achète de manière occasionnelle (pas récemment cela dit).
      C’est très difficile de dire si ça fonctionne ou non. Je suis moi même incapable de dire si le café me procure vraiment un effet énergisant. Sauf si j’en bois 5 tasses (ça m’est déjà arrivé dans un family restaurant) et dans ce cas je ressens de l’euphorie oui. :p.

      Enfin dans tous les cas, en boire une de temps à autre ne me semble pas nocif. Il faut juste faire gaffe à la dose car elles contiennent pour beaucoup de la caféine.
      Par contre, c’est cher pour ce que c’est, je n’ai pas parlé du prix dans l’article mais à environ 100 yen la petite bouteille de 100-150 ml, ça revient cher à la fin du mois. ^^

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
こんにちは
Kotoba
気触れる