Le japonais dans tous les sens

Chichi (父) : le père et sa hache de pierre

Hier, au Japon comme en France, c’était la fête des pères. Je le précise car pour la fête des mères, c’est la plupart du temps deux semaines plus tôt au pays du soleil levant. Et donc pour les pères, on appelle ça en japonais 父の日 (chichi no hi littéralement “jour des pères”). Aujourd’hui,  je vais donc m’intéresser au mot 父 avec dans un premier temps une petite analyse du kanji pour ensuite finir sur son usage.

Analyse du kanji de chichi et usage du mot aujourd’hui

Le kanji 父 est assez simple puisqu’il comporte seulement 4 traits. Pourtant, il est classé parmi les 会意文字 (kaii-moji), c’est à dire qu’il est composé de deux pictogrammes ou plus. Par exemple, c’est le cas de 休 (repos/se reposer) que l’on peut interpréter comme “homme (人) adossé à un arbre (木)”. Pour 父 maintenant, la partie en dessous serait un dérivé de 手 (la main) et celle du dessus de 斧 (ono, la hache de pierre). Ainsi, l’image du père serait celle d’un individu brandissant une hache de pierre. Hey ho, il fallait bien quelqu’un pour aller à la chasse ! 😀

Ne me demandez pas à quoi correspondent les symboles à droite… :S. Source : http://huusennarare.cocolog-nifty.com/blog/2015/07/post-f7a4.html

De nos jours, chichi est probablement le terme le plus “générique” pour dire “père”. Il peut ainsi s’utiliser dans un sens figuré, pour le père d’une invention par exemple ou encore le précurseur d’une mode. 近代言語学の父 (gendai gengogaku no chichi) : le père de la linguistique moderne. Par contre, il faut faire attention à son utilisation lors des relations sociales. Si vous parlez de votre père à un ami, 父は看護師だ (chichi ha kangoshi da “mon père est infirmier”) est parfaitement correct. A noter qu’il est interchangeable avec 父親 (chichioya) dans ce contexte.

Par contre, lorsqu’on s’adresse à son père directement, on utilise une autre appellation plus familière comme とうさん/お父さん/パパ (tôsan/otôsan/papa). On pourrait penser que le “-san” (suffixe de politesse) est trop formel mais ici, il a surtout pour but d’indiquer le respect. Et pour le père d’un ami, on fait comment ? Eh bien un suffixe de politesse s’imposant, “ton père” se traduira souvent en japonais par (あなたの)お父さん (anata no otôsan). Oui, c’est pas facile de s’y retrouver au début… 😀

Sources : Gogen-allguide (formation du kanji), detail.chiebukuro (à propos de l’usage de chichi)

2 réponses

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum