Denchi (電池) : une pile électrique passant par des étangs

En vous présentant vendredi le mot japonais 池 (ike) qu’on peut assimiler à l’étang, je me suis rendu compte que d’un fait curieux : c’est le kanji 池 qui compose le mot 電池 (denchi) signifiant “pile/batterie”. En réalité, j’ai longtemps cru que c’était 地 (“sol/terre”, voir tsuchi) puisqu’il existe le concept de terre électrique. Oui, j’étais parti loin ! ( ◉◞౪◟◉)
Mais quel est donc le rapport entre une pile et un étang ?

Origine du mot denchi et évolution technologique

D’après le site kanjibunka, la première occurrence du mot 電池 remonterait à l’année 1868 dans un ouvrage chinois décrivant notamment le fonctionnement d’une pile à l’époque. Durant cette période précise, c’était la pile Daniell qui était apparemment la plus populaire. Pour fonctionner, celle-ci contient en outre deux solutions contenant de l’eau acidulée. Je n’entrerai pas dans les détails puisqu’il faut simplement comprendre qu’on avait affaire à une pile électrique “liquide”. D’où l’idée de recourir à un kanji contenant la clé de l’eau 氵 comme 池.

Sauf qu’on aurait pu prendre carrément 水 (mizu “eau”) si on avait simplement voulu faire référence à l’eau. Ce qu’apporte 池 en plus, c’est l’idée d’un bassin dont le niveau de l’eau varie fortement au cours du temps. Un peu comme une pile qu’on remplit au début et qui finit par se décharger. 電池, c’est ainsi une “solution électrique (電) à niveau variable“. この電池は切れている (kono denchi ha kirete iru) : cette pile est épuisée. Ce qu’on n’avait pas prévu, c’est que les piles électriques finiraient par devenir sèches. Le mot 乾電池 (kandenchi littéralement “solution électrique sèche”) pour la “pile sèche” peut donc paraître un poil étrange mais comme denchi s’était imposé, difficile de revenir en arrière !

Un petit mot pour finir sur les appellations concernant la taille des piles. Au Japon, on emploie communément le terme 単X形 pour les piles sèches cylindriques où X est un chiffre entre 1 et 6. C’est évidemment décroissant comme le JLPT et la pile 単1形 (tan”ichigata) est donc la plus grosse. Pour ceux et celles qui jouent aux jeux-vidéo, il faut des piles 単3形 (tansangata) pour la grosse Game Boy et des piles 単4形 (tan’yongata) pour la Game Boy Pocket. Si ça vous rassure, ils emploient aussi les dénominations D/C/AA/AAA qui sont encore plus obscures pour moi. (〃▽〃)

Autres sources : sliderplayer (illustration), detail.chiebukuro (autres explications sur l’emploi de 池)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
こんにちは
Kotoba
気触れる