Shiraberu (調べる) : on va vérifier si tout est en ordre !

La semaine dernière, l’un d’entre vous m’a demandé d’expliquer le kanji 調. Le problème étant que sur Kotoba, j’ai choisi de vous présenter un mot ou expression directement utilisable. Il arrive qu’un kanji employé seul forme un mot (月 = lune, 山 = montagne…) mais pour 調, ce n’est pas le cas. J’ai donc choisi de vous présenter le verbe 調べる (shiraberu) souvent traduit par “vérifier”.

Analyse du kanji de shiraberu et définition

Le kanji 調 est habituellement rangé dans la catégorie des 形声文字 (keiseimoji) ce qui donne en français “idéophonogramme“. C’est à dire qu’il est composé de deux radicaux, un pour le son (周 = chô) et l’autre pour le sens (言 = mots/pensées). Bien entendu, c’est un peu plus complexe que ça et plusieurs sources (dont mon dictionnaire) suggèrent que 周 porte aussi le sens de “faire le tour de/être attentif”. Ainsi, 調 aurait pour sens original quelque chose comme “faire parcourir ses pensées jusqu’aux moindres recoins“. Et il semble au départ que c’était plutôt dans le but de “mettre de l’ordre/arranger”.

En effet, on trouve d’une part 調  avec ce sens dans les mots 調律 (chôritsu “accordage d’instrument”) ou encore 順調 (junchô “bien arrangé en ordre” = qui se déroule bien/tout va bien). De plus, on emploie encore ce kanji dans le verbe 調える (totonoeru) avec le sens “préparer ce qui est nécessaire” (équipements…). De nos jours, c’est plutôt le kanji 整 qu’on utilise pour ce verbe.
Et donc le verbe 調べる (shiraberu) découlerait du sens “mettre de l’ordre” puisqu’il correspond à l’étape précédente, c’est à dire “examiner/fouiller/se renseigner/vérifier…”.

Laissez moi vérifier en vous examinant… 🙂

Les dictionnaires japonais donnent ainsi comme définition générale “vérifier (pour être sûr) avec différentes méthodes ce que l’on ne comprend pas ou ce qui est incertain. Examiner. Faire des recherches.”. Cela peut donc être simplement la simple vérification d’un numéro de téléphone comme une recherche sur le mode de vie d’un animal. 辞書で調べる (jisho de shiraberu) : vérifier/rechercher à l’aide d’un dictionnaire.
Cela n’a l’air de rien comme ça mais vu que ce verbe possède un sens très large (mon dictionnaire propose aussi “interroger/s’informer de/consulter…), ce n’est pas toujours facile lors de la traduction vers le français. Car par exemple, il y a une petite nuance entre “rechercher” et “vérifier” et sans contexte précis… :S
Je vous dis ça car j’ai débuté un petit boulot de traduction récemment dans le domaine médical. Et ce verbe shiraberu, on le voit vraiment partout ! 😀

Sources : huusennarare.cocolog (explications sur le kanji), Kotobank (dictionnaires japonais)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

2 réponses

  1. Bonjour et bravo pour ton nouveau job de traduction.
    Je tenais à nouveau à te remercier pour la qualité de ton travail. C’est toujours avec un plaisir à chaque fois renouvelé que je lis l’article du jour ou que je consulte d’anciens articles.

    1. Merci pour ce commentaire. J’ai débuté ce petit job en début août et c’est sympa puisque ça me permet aussi de noter certains mots intéressants que je rencontre. Car c’est parfois lors de la traduction qu’on se rend compte que rien n’est vraiment évident. Surtout qu’une fois habitué au japonais après un séjour prolongé au Japon, on perd totalement l’habitude de penser en français. On connait bien le sens du mot japonais mais pour trouver un équivalent en français, c’est tout de suite plus compliqué. Du coup ces traductions me permettent de reréfléchir sur le sens des mots et j’ai choisi de les poursuivre. En plus, j’en apprends davantage sur les noms de maladie, etc. ^^

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum
Matamune
Utilisation de に
otakusan93
Inscription au JLPT