Le japonais dans tous les sens

Moshi moshi (もしもし) : allô je vais parler, tu m’entends ?

Lors de l’introduction du téléphone dans la plupart des pays développés à la fin du 19ème siècle, une nouvelle appellation a fait son apparition : allô. En linguistique, on dit que ce mot est phatique puisqu’il sert avant tout à établir une conversation. Il semble qu’une majorité de pays a adopté ce fameux “allô” (de l’anglais hello), il faut dire que c’est facile à prononcer.
Cependant au Japon, on a cherché à se démarquer avec moshi moshi (もしもし). D’où vient cette expression et que recouvre t-elle aujourd’hui ?

Origine de l’expression moshi moshi et significations

Moshi moshi s’écrit quasiment toujours en hiragana もしもし et ce serait la forme contractée de môshi môshi (申し申し). Celle-ci provient elle-même du verbe môsu (申す) “dire/parler” que l’on employait autrefois uniquement envers les dieux pour effectuer une prière par exemple. Puis peu à peu, son usage s’est répandu tout d’abord envers les personnes à haut rang puis de manière plus relâchée dés le 14ème siècle. Et c’est apparemment durant l’époque d’Edo (1603-1868) qu’est apparu l’appellation l’expression môshi môshi (もうしもうし). Pas avec le sens de “allô” évidemment mais simplement pour interpeller quelqu’un poliment. Une sorte de “pardon/s’il vous plaît” pour résumer.

Les premiers centres téléphoniques ont ensuite été introduit au Japon en 1890. A l’époque, il semble que la qualité des appels était encore médiocre et il fallait avoir un terme précis et connu de tous pour établir/rétablir le contact. On avait au départ oi oi (おいおい)” mais vu que ça sonnait vulgaire, on l’a remplacé par môshi môshi qui est devenu définitivement moshi moshi dés 1903. Pas de allô donc, on a préféré le recyclage ! ^^. Moshi moshi, tanaka-san desu ka (もしもし、田中さんですか) : allô, c’est bien monsieur Tanaka ?

Il est écrit à droite “karada ni moshi moshi” (“allô au corps” littéralement ^^)

De nos jours, l’usage de moshi moshi n’est pas restreint au téléphone puisque les dictionnaires japonais indiquent également yobikake (呼びかけ “terme d’adresse”). Avec donc comme traductions possibles “pardon/s’il vous plaît”. Bon cela dit, c’est assez rare et c’est souvent comme en français avec le sous-entendu “tu m’écoutes là ?”. Par contre, il est très employé lors d’une consultation chez le médecin avec les enfants. Avant d’utiliser le stéthoscope, celui-ci dit en effet moshi moshi shiyô (もしもししよう “faisons moshi moshi“). Il paraît que ça marche pour le tenir tranquille ! 😀

Sources : nipponsharemono (étymologie et histoire), kotobank (dictionnaires japonais)

Une réponse

  1. J’ai entendu une autre explication donnée par un habitant de Tokyo sur l’origine de Mochi mochi : le renard est fourbe et peut s’avérer très rusé. Pour démasquer les « renards » (escrocs) au téléphone, on dit 2 fois mochi car un renard n’arriverait pas à le dire 2 fois de suite, ce serait une astuce pour démasquer les personnes malintentionnées.

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum