Kanazuchi (金槌) : toi, tu nages vraiment comme un marteau !

Si je vous dis “Japon” puis “marteau” et que vous me répondez “le clou qui dépasse appelle le marteau ?”, c’est que vous avez vraiment l’esprit mal placé ! Comme si la société japonaise faisait entrer les individus dans le rang, on aura tout vu…
D’ailleurs, je vais vous prouver qu’on peut associer le marteau kanazuchi (金槌) à autre chose. Vous allez voir, c’est tout de même assez inattendu… 😀

Analyse du mot kanazuchi et apparition d’un sens dérivé

金槌 (かなづち) est extrêmement simple à analyser car il est composé de deux kanjis ayant un sens très concret. Le premier est 金 (prononcé kana ici) signifiant “métal” et 槌 (tsuchi mais prononcé zuchi avec la liaison) qui lui veut dire de manière large “marteau/maillet/masse“, c’est à dire un outil avec lequel on tape à plat. Ainsi, le kanazuchi est quasiment toujours traduit par “marteau” car chez nous aussi, on pense à un objet en métal. 金槌で釘を打つ (kanazuchi de kugi wo utsu) : enfoncer un clou avec un marteau.

Jusque là, tout semble logique et j’aurais en temps normal stoppé l’article ici. Bon j’en aurais profité pour lancer une petite moquerie car vous savez que je suis taquin. Sauf que le Nihon Kokugo Daijiten indique l’apparition d’un sens dérivé au début du vingtième siècle. Depuis lors, la phrase 彼は金槌だ (kare ha kanazuchi da) ne s’interprète plus forcément par “lui, c’est un marteau” ou encore “pour lui, ce sera un marteau” (cas d’une commande dans une boutique). Non, on cherche juste à dire qu’il ne sait pas du tout nager, comme un marteau qui coule quand on le met dans l’eau. Mais pourquoi un marteau en particulier ?

Je vais t’enfoncer dans l’eau avec ce marteau ! MWAHAHAAHAH

On pourrait en fait se poser la même question avec les autres langues. On dit bien aussi en français “il nage comme une enclume” voire même “il nage comme un fer à repasser“. En anglais, c’est “une pierre” (“to swim like a stone”) et en espagnol, c’est du plomb (“Nadar a plomo”). On a ensuite le “canard en plomb” pour l’allemand, la “hache” pour le russe… Bref, tant qu’on comprend l’image renvoyée, c’est le principal.
J’ai quand même trouvé une explication pour le japonais : le kanazuchi s’opposerait là au kizuchi (木槌 “maillet”) qui lui est en bois (木) et flotterait en conséquence. Enfin vu leur lourdeur, ça m’étonnerait fortement que tous les maillets flottent… 😀

Sources : Kotobank (dictionnaires japonais), detail.chiebukuro (à propos de l’hypothèse kizuchi), lyrictranslate (expression idiomatique pour chaque langue)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum