Jôhatsu (蒸発) : l’évaporation et les évaporés

L’évaporation se définit dans son sens strict comme “le passage progressif de l’état liquide à l’état gazeux” (Wikipédia). Mais ce qui intrigue surtout avec ce changement d’état, c’est qu’on a un liquide devenant invisible comme s’il disparaissait. D’où des expressions comme “il s’est évaporé dans la nature” alors qu’un solide n’est pas censé se transformer en gaz.
En japonais, c’est 蒸発 (jôhatsu) qu’on emploie pour décrire l’évaporation et on va voir que l’idée de disparition existe aussi mais avec une nuance toute particulière. |ω・)

Analyse du mot jôhatsu et sens dérivé

Le mot 蒸発 est assez récent puisque sa première occurrence remonterait à 1823. C’est peu après qu’on ait importé au Japon le concept de vapeur en créant le terme 蒸気 (jôki) littéralement “air réchauffé”. Je précise qu’à l’origine, le kanji 蒸 représente le fait de cuir à la vapeur/à l’étuvée (蒸す musu) et que par extension, il a fini par renvoyer à l’air chaud dégagé. Et dans 蒸発 (jôhatsu), le second kanji 発 fait référence à quelque chose qui se produit. Un peu comme dans 爆発 (bakuhatsu “explosion”) où on a une bombe (爆) qui éclate (発). Bref pour faire simple, 蒸発 est de la “air chaud qui apparaît” = “évaporation”. 液体が蒸発した (ekitai ga jôhatsu shita) : le liquide s’est évaporé.

Les plus scientifiques d’entre vous se sont sûrement dits “mais l’évaporation, ça se produit aussi à air ambiant non ?”. Eh bien dans ce cas précis, on préfère plutôt l’usage de 揮発 (kihatsu) en japonais même si dans le langage courant, jôhatsu est accepté. L’idée d’associer ce dernier à la disparition d’êtres humains remonterait à l’année 1930. Au passage, on trouve dans la même phrase le mot 夜逃げ (yonige “fuite nocturne”). Toutefois, il s’agit d’une traduction de la nouvelle “The Secret Garden” écrite en anglais. C’est vraiment via le film documentaire à sensation 人間蒸発 (Ningen Jôhatsu traduit en français sous le titre “L’évaporation de l’homme“) sorti en 1967 que la magie du chamboulement sémantique va opérer.

Wow, t’es allé vachement loin quand même… Oo

Celui-ci parle d’un homme japonais ordinaire qui disparaît soudainement comme beaucoup d’autres hommes curieusement. On finit par apprendre que ces disparitions sont volontaires avec des raisons souvent économiques (surendettement). Cela peut aussi bien être l’épouse que le mari même si les hommes sont apparemment majoritaires. Quoi qu’il en soit, on pense forcément à “personnes qui se sont volontairement évaporées” à l’évocation de 蒸発者 (jôhatsusha). Si le sujet vous intéresse, je vous recommande le roman “Les évaporés“.

Sources : hitosagashi (usage du mot et comparaison avec des synonymes), okjiten (étymologie du kanji 蒸)

Une réponse

  1. Le mot technique pour le phénomène physique du passage à l’état solide à l’état gazeux (directement) est nommé la sublimation. Ça parait un peu surprenant mais dans certaines circonstances physiques, un solide peut passer de son état de solide à un état gazeux sans passer par un état liquide… Bizarre mais c’est pourtant possible.
    Plus important, pour en revenir à la note en toute fin d’article concernant le livre “Les évaporés”, c’est avant tout un documentaire, une recherche, fait par 2 français à propos de ce phénomène de société. C’est un excellent livre (illustrés de photos) que je recommande moi aussi à ceux qui s’intéresse à cela. NB : je n’ai rien à voir avec les auteurs du livre, c’est juste que je l’ai trouvé absolument passionnant.

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
こんにちは
Kotoba
気触れる