Gorufu (ゴルフ) : Le golf au Japon, une modernité qui rend nostalgique

Ah le golf, ce sport destiné aux riches hommes d’affaire qu’ils pratiquent durant leurs déplacements professionnels… Ok, j’arrête le stéréotype ici pour vous parler du gorufu (ゴルフ), c’est à dire du sport aux terrains à 18 trous au Japon.

Petite histoire du gorufu et vocabulaire associé

Gorufu s’écrit en katakana ゴルフ qui est une transcription du mot golf. Son histoire n’est pas si vieille que ça au Japon mais elle a quand même plus d’un siècle car le premier terrain de golf (gorufujô ゴルフ場) date de 1901. Ce n’était pas à Tokyo mais en pleine montagne sur le mont Rokkô à Kôbe. Il était cela dit destiné aux étrangers, c’est en effet un riche britannique qui l’avait aménagé pour ses besoins personnels.

Ce n’est que 12 ans plus tard que l’on fabrique le premier terrain pour les japonais à Tokyo cette fois-ci. Depuis, jouer au golf (gorufu wo suru ゴルフをする) est devenu une activité loin d’être marginale au pays du soleil levant. Les chiffres parlent d’eux même : on compte près de 9 500 000 golfeurs japonais, ils sont juste derrière les américains en nombre !

Je n’ai malheureusement pas pu trouver de données concernant le mini golf (baby gorufu ベビーゴルフ) mais on verra ça dans un nouvel article 🙂

golfeuse-japonaise-gorufu

Polémiques autour des terrains de golf et le paysage

Si vous aimez les films d’animation japonais, il est possible que vous ayez vu les classiques du studio Ghibli comme Mon Voisin Totoro ou encore Princesse Mononoke. Hayao Miyazaki nous dévoile des paysages idylliques d’antan où on a affaire à une nature qui n’a pas été modelée par l’homme. C’est la nostalgie qui prime, les terrains de golf y sont ainsi exclus.

Il ne faut pas y voir cependant une ode à l’écologie mais plutôt une critique de la modernité. Car il existe toutes sortes de  règles pour réduire leur impact sur l’environnement, il est exagéré aujourd’hui de dire que le golf “pollue”. Mais avec les quelques 2442 terrains que comporte le Japon (troisième mondial), le paysage s’en retrouve forcément modifié. La relative uniformité de ceux-ci est pointé du doigt par les naturalistes qui préfèrent une nature “brute”.

Et vous, qu’en pensez vous ? 🙂

Sources : ja.wikipedia (histoire et aperçu global), mamejiten.com (chiffres au Japon et au niveau mondial)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum