Le japonais dans tous les sens

Bonsai (盆栽) : le bonsaï, cet arbre nain de contemplation

Suite à un petit rhume passager, je n’ai pas pu poster d’article. Je vais donc traiter de deux mots japonais aujourd’hui et on commence avec l’arbre nain en pot devenu célèbre, le bonsai (盆栽). Qu’est ce que c’est et qu’en penser ?

Définition du bonsai

Bonsai  s’écrit en kanji 盆栽 où 盆 désigne un « récipient/vase rond et plat » et 栽 « plante/arbre cultivé ». Dans son sens large, c’est donc la culture d’une plante dans un pot. Cependant, on pense surtout à des arbres nains aujourd’hui. Le but étant uniquement esthétique, on peut y voir ça comme de l’art. A noter qu’on prononce ce mot bonssaï et non bonzaï en japonais.

Une de ses particularités est que l’on recherche à imiter la nature , c’est-à-dire que l’on attache une importance au décor shizen na fûkei (自然な風景 paysage naturel), à la forme de l’arbre… Il arrive que l’on utilise alors des fils de fer harigane (針金) afin de maintenir l’arbuste et de le forcer en quelque sorte à pousser dans telle ou telle direction. Cela est d’ailleurs sujet à controverse mais nous y reviendrons.

Bonsai maintenu par des harigane, c’est à dire des fils métalliques.

Conditions à respecter pour avoir un bonsai

En cherchant un peu sur le net, on peut voir qu’au Japon même, les bonsai font débat. Beaucoup s’insurgent en effet devant un traitement jugé atroce même si on parle d’une plante. Ceux qui défendent cet art utilisent souvent le même argument : on ne peut pas savoir si l’arbre rendu nain souffre, ce ne serait qu’une interprétation exagérée de la réalité.

Je ne vais pas rentrer personnellement dans le débat mais je tenais à vous faire partager un article en japonais assez amusant qui détaille de manière cocasse les conditions pour posséder un bonsaï :

1) avoir avant toute chose du temps libre

2) être à l’aise financièrement

3) être suffisamment patient pour vous occuper d’un arbre qui ne bouge pas et n’émet aucun son

4) vivre assez longtemps pour être en mesure de prendre soin de votre bonsai durant toute sa durée de vie. Ou alors, avoir un fils auquel le léguer. C’est d’ailleurs quelque chose qui se fait encore beaucoup aujourd’hui étant donné que notre arbre nain peut être centenaire.

Sources : Ja.wikipedia (généralités), waraerujd.com (articles sur les conditions requises)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
lojol69
Saboten
Kotoba
仕草