Petite annonce avant de débuter cet article : l’ancien système de commentaires refait son apparition puisque la solution Disqus apportait finalement plus de problèmes qu’elle n’en résolvait. En attendant un autre système, on s’en contentera ! ^^

Tiens, c’est pas mal du tout ! C’est plutôt bon ! On peut dire que c’est encourageant !
Ces trois propositions ont un point en commun : elles renvoient certes à quelque chose de positif mais de manière nuancée. Cela pourrait être mieux comme être pire. C’est justement ce qu’on retrouve dans les grandes lignes avec nakanaka (なかなか) avec quelques petites nuances. C’est parti pour l’analyse ! 🙂

Analyse de l’expression nakanaka et exemples d’usage

Nakanaka possède une écriture en kanjis 中中 ou 中々 mais s’écrit le plus souvent en hiragana なかなか. La raison est qu’avec cette expression, les kanjis peuvent induire en erreur. En effet, naka (中) signifie dans son sens premier “intérieur/dedans”. Et comme nakanaka n’a pas grand chose à voir, l’information utile qu’aurait pu apporter ce kanji ne l’est pas ici. Il existe bien sûr un lien mais il faut alors remonter au sens étymologique où naka était proche de chûto (中途 “à moitié/entre les deux). Encore faut-il le savoir !

Quoi qu’il en soit, nakanaka est plutôt complexe à interpréter puisque qu’il dépend surtout du locuteur. Les dictionnaires japonais donnent ainsi comme définition “quand le niveau est meilleur/plus élevé que prévu“. Nakanaka ii/yarun janai ka (なかなかいい/やるんじゃないか) : c’est pas mal/tu te débrouilles bien !
Là où c’est délicat, c’est que les japonais auraient tendance à ne pas en faire trop quand ils complimentent. Du coup, il faudra être attentif à l’intonation et à l’expression du visage afin de démêler le vrai du faux. Courage ! 😀

Employée avec une tournure négative, notre expression du jour prend une tournure particulière puisqu’elle pointe en particulier l’état d’avancement des choses qui serait trop lentDensha ga nakanaka konai (電車がなかなか来ない) : le train met du temps à venir. Là encore,  cela dépend surtout du point de vue du locuteur qui voudrait que ça aille plus vite.
Nakanaka owaranai ne (なかなか終わらないね) : ça traîne en longueur/ ça n’en fini plus. Désolé si ça a été le cas avec cet article… 😀

Sources : fleapedia (explications sur nakanaka), kotobank (dictionnaires japonais)

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture à laquelle elle fait partie.