Tôyô (東洋) : l’orient oui mais par rapport à qui ?

Le fait d’opposer l’Orient à L’Occident est un concept culturel utilisé principalement par les Européens. Car si vous prenez son acceptation actuelle, l’Orient désigne en gros les “espaces situés à l’Est de l’Europe” et c’est donc très relatif.
Pourtant, cette idée de séparer le monde en plusieurs parties existait déjà autrefois et notamment en Chine. Qu’est-ce que pouvait donc bien signifier 東洋 (tôyô) et comment son sens a t-il évolué ?

Origine du mot tôyô et sens actuel

Le kanji 洋 désignait à l’origine les océans (que l’on dit 大洋 taiyô actuellement en japonais) et on trouve ainsi le radical de l’eau 氵(sanzui) sur la gauche. La partie de droite 羊 renvoie normalement au mouton (hitsuji) mais ici, c’était apparemment pour évoquer l’immensité (des troupeaux). Ainsi, comme 東 signifie “Est”, 東洋 voulait dire à l’origine “territoire situé à l’est des mers/océans”. Vu que c’était du point de vue de la Chine, on avait par exemple le Japon. À l’inverse, il existait le terme 西洋 (seiyô), ce qui comprenait l’Inde par exemple.

Et la Chine dans tout ça ? C’est seiyô ou tôyô ? Eh bien ni l’un ni l’autre, la Chine étant au centre du monde. C’est pourquoi dans la Chine ancienne, le kanji 洋 renvoyait aussi à tout ce qui était situé à l’étranger. Puis petit à petit, probablement avec l’influence des premiers explorateurs occidentaux, on soit passé du sens de “territoire étranger” avec 洋 à “territoire étranger lointain”. Je ne sais pas si on peut y voir là une sorte de sentiment d’appartenance à une même contrée (Asie). Toujours est-il que c’est à partir du 15ème/16ème siècle qu’on a vu la création des termes 洋服 (yôfuku “vêtements occidentaux”) ou encore 洋式 (yôshiki style occidental”) qui ont été importés tels quels au Japon d’Edo (1603-1868).

Si on part du sud de la Chine, l’Inde est à l’ouest et le Japon à l’est. :p

Pour revenir à notre tôyô maintenant, il a actuellement exactement le même sens en japonais que Orient. Selon Wikipedia, ce choix remonte à la fin du 19ème siècle lorsqu’on a décidé d’adopter le point de vue de l’Europe avec notamment la traduction où seiyô a aussi pris le sens d’Occident. Toutefois, cela ne s’est pas passé de la même façon dans tous les pays d’Asie puisqu’en Chinois, 東洋 renvoie encore au Japon et c’est le composé 東方 qui a été choisit pour l’Orient.

Sources : Detail.Chiebukuro (histoire du kanji), Kotobank (encyclopédie)