Tentômushi (天道虫) : la coccinelle, bête du dieu solaire

Il n’y a pas à dire, la coccinelle est un insecte qui inspire ! En français, on l’appelle la bête à bon Dieu vraisemblablement parce qu’elle est très utile pour débarrasser les jardins des autres insectes nuisibles. Mais on n’est pas les seuls à y voir là une volonté divine puisqu’on l’appelle en anglais ladybird/lldybug (en référence à Notre Dame) et mariquita (petite Marie) en espagnol.

Jusque là, rien de vraiment étonnant parce que les langues européennes se sont influencées mutuellement. Par contre, j’ai été surpris de constater qu’en japonais aussi, 天道虫 (tentômushi) avait également un rapport avec un dieu. Est-ce parfaitement fortuit ?

Origine du mot tentômushi et chanson liée

天道虫 s’écrit comme pour beaucoup d’insectes (dangomushi par exemple) avec le kanji 虫 (mushi). Il ne reste plus maintenant qu’à trouver le sens de 天道 littéralement “cieux (天) et chemins (道)“. Il s’agit en réalité du dieu qui contrôle le monde et qui est lié très étroitement au soleil. C’est pour ça qu’aujourd’hui, on peut encore faire référence au soleil avec le terme お天道様 (o-tentô-sama). Mais pourquoi donc associer notre tentômushi au soleil ? La seule explication que j’ai trouvée, c’est que quand elle reste perchée sur une tige ou le doigt par exemple, elle aurait tendance à s’envoler en direction du soleil.

J’avoue que cette explication me laisse un petit peu perplexe puisque le soleil va un peu dans toutes les directions quand on y pense. Et si on veut la chercher, on la trouve ! J’imagine qu’il y a aussi un lien avec ses tâches noirs et le fait qu’elle soit ronde, ça peut aussi faire penser au soleil. Et puis c’est joli une coccinelle en plus d’être utile, ça mérite bien d’être respecté non ? Je crois donc qu’elle ne laisse au final personne vraiment indifférent et qu’on a décidé de lui trouver un joli nom. Par contre, pour les chansons, il n’y a pas grand chose en japonais pour tentômushi, à part ça peut-être :

Oui c’est moins poétique que notre fameuse chanson “coccinelle demoiselle, bête à bon dieu…” mais ça fait son effet. Trêve de plaisanteries, l’espèce la plus courante au Japon est la 七星天道虫 (que l’on prononce nanahoshitentô sans le mushi à la fin). On n’est pas les seuls donc à avoir compté le nombre de tâches (七 sept) mais les japonais ont décidé de les relier aux étoiles (星 hoshi). Vous vous doutez donc bien qu’il existe aussi quelques légendes autour de cet insecte et je vous invite donc à les découvrir dans le podcast du jour. ^^

Sources : ja.wikipedia (généralités), matome.naver (légendes)

9 réponses

    1. Merci, ça me fait plaisir ! 🙂
      J’essaye dés que je peux faire des comparaisons avec d’autres langues ou encore de donner des références sans rester trop centré sur le japonais. Je pensais vraiment que tout le monde connaissait cette comptine (que j’ai chanté avec ma mère et que je chante parfois avec mon fils ^^) mais je vois que ce genre de rappel est utile de temps en temps. :p

    1. Ah oui, mignonne celle là ! 🙂
      J’avais vu sur Youtube qu’il y avait quelques chansons pour enfants japonaises sur les coccinelles mais la plupart n’étaient pas très élaborées (on sentait que le but, c’était juste de parler d’une coccinelle dans la chanson quoi ^^).

  1. Bonjour ! Je tiens à dire que je trouve tout tes articles fascinant. Celui ci m’a particulièrement plu étant donner que mon frère m’appelle depuis de longues années « Coccinelle » et j’ai étais surprise d’apprendre dans ton article le nom espagnol de cette petite bête vu que je m’appelle Marie (et je suis petite !). C’est donc une belle coïncidence que j’ai découvert grâce à ton article. Merci beaucoup pour ton super travail ! Je prend toujours plaisir à lire tes articles et j’attend toujours les suivants avec impatience 🙂

    1. Bonjour,

      Merci pour ton commentaire ! 🙂
      C’est vrai que moi aussi, j’étais surpris d’apprendre que dans plusieurs cultures, on a décidé d’associer la coccinelle au divin.
      Elle ne laisse apparemment personne indifférent et j’imagine que pour d’autres insectes aussi, on a ce genre de d’interprétation similaire. Par exemple j’imagine que la fourmi (qu’on trouve partout) a probablement aussi cette image de “bosseuse” au Japon.

      Au passage, le prénom “Marie” existe aussi en japonais (Mari まり) mais se prononce mali du coup. Je ne saurais pas dire par contre si on l’a importé de l’occident ou si c’est un vieux prénom au Japon aussi… ^^

  2. Oh ! Merci beaucoup pour ton commentaire, je savais en effet que le prénom Marie existe au Japon mais je ne savais pas du coup comment ça s’écrivait. En revanche je me suis fait faire un marque page plastifié par un japonais dans une convention avec mon prénom en japonais dessus mais il l’a écrit différemment. Ne sachant ni parler ni écrire en japonais je ne suis pas sûr du tout des « symbole » mais ça ressemble à ça : ア ( ou ça peut être ? マ je ne sais pas trop) suivi de celui ci ハ et le dernier (que je n’ai pas trouver sur le clavier japonais auquel je ne suis pas familiarisé) est une simple barre. Il y aurait donc plusieurs façon d’écrire mon prénom ? J’ai une photo du marque page mais je n’ai pas pu la mettre en commentaire

    1. Alors je pense qu’il a simplement écrit ton prénom en katakana.
      C’est assez libre pour les prénoms et d’habitude, on choisit les katakana pour un prénom venant de l’étranger.
      Pour Marie, c’est donc マリ ou encore マリー. La barre ー à la fin, c’est pour accentuer la voyelle.
      Je ne sais pas si c’est vraiment nécessaire pour Marie, moi j’aime bien par exemple transcrire mon prénom Guilhem ギーエム (giiemu) car vu que ça se prononce guillaime, on marque souvent un arrêt sur le i.

      Autrement on peut aussi écrire Mari (prénom japonais) en kanji : 真理, 茉利…
      Là aussi, c’est totalement libre, on choisit en général des kanjis avec la prononciation de chaque syllabe du prénom (真 se prononce ma et 理 ri) mais on peut mettre les kanjis que l’on veut (on parle alors “d’ateji” quand la prononciation ne correspond pas). Voilà voilà ^^

  3. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre et de m’expliquer tout ça. J’avais déjà chercher par le passé comment écrire mon prénom en japonais mais je trouvais des réponses différentes à chaque fois. Grâce à toi maintenant je sais (^-^). Encore un grand merci ! Je file de ce pas lire ton nouvel article. Arigato gozaimasu ! ( ^ω^ )

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum