shiri (尻) : les fesses, cela se situe à l’extrémité

Voilà plus de deux ans que ce blog existe et je n’ai toujours pas parlé de fesses ! Heureusement, cet oubli fort dommageable sera réparé aujourd’hui avec le mot 尻 (shiri). Plutôt que de parler de son étymologie qui est très difficile à entrevoir (mot très ancien), je vais me concentrer cette fois-ci sur son usage dans des expressions usuelles. Et vous allez voir, ça vaut le détour ! 😀

Signification du mot shiri et expressions usuelles

尻 peut se lire de deux façons possibles : しり (shiri) et けつ (ketsu). Cette deuxième lecture est plus vulgaire puisqu’elle est empruntée au kanji 穴 (ana/ketsu) signifiant “trou” (墓穴 boketsu = tombe). Et pour information, les deux termes peuvent désigner le trou comme les deux parties rondes. Pas besoin d’en dire plus ! 😀
De manière plus polie, on dit お尻 (oshiri) et ici, le préfixe o- n’est pas obligatoire comme c’est le cas avec おなら (onara). Toutefois, il est très répandu à l’usage un peu comme pour お金 (okane). Il permet d’ailleurs entre autre de lever une ambiguïté puisque shiri possède aussi le sens de “terminaison/bout/extrémité”.

Eh non, les fesses de japonais(es), ce sera pour une autre fois ! 😀

Par exemple, ことばの尻/言葉尻 (kotoba no shiri/kotobajiri) signifie “la terminaison d’un mot” et 縄の尻 (nawa no shiri) le “bout d’une corde”. Mais venons en au plus fun, les expressions usuelles. J’en ai choisi deux et voici la première :

  • 尻が長い (shiri ga nagai). En principe, 長い (nagai) désigne quelque chose de long. Mais avoir des longues fesses ne signifie pas grand chose. En fait, il s’agit de la longueur temporelle ici avec l’image de quelqu’un qui reste assis longtemps. Ainsi, 尻が長い客 (shiri ga nagai kyaku) fait référence à un client chiant qui reste des heures à discuter. 😀

 

  • 尻が割れる (shiri ga wareru). Là encore, on a affaire à une expression difficile à interpréter puisque le verbe 割れる (wareru) signifie “se casser/se briser/se fendre/se diviser”. Toutefois, dans un sens plus abstrait, ce verbe peut aussi vouloir dire “être dévoilé/mis en lumière”. Comme le contenu d’un coffre que l’on briserait ! Quoi qu’il en soit, shiri ga wareru signifie “se faire griller/voir ses combines apparaître au grand jour”.

Sources : proverbe-encyclopedia (expressions usuelles), kotobank (dictionnaires japonais)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum