Fujiiyû (不自由) : ce n’est pas la liberté dont j’avais espéré…

Bien que le libre-arbitre semble être une illusion aux dernières nouvelles, je suis bien content personnellement de ne pas avoir beaucoup de choses entravant mes actes (handicap, censure verticale…). Je mélange volontairement différents concepts car on a voir que notre mot du jour 不自由 (fujiyû) le fait bien aussi. Littéralement “non-liberté”, qu’est-ce qu’il décrit réellement ?

Analyse du mot fujiyû et exemples d’usage

La première fois que je suis tombé sur le mot 不自由, c’était dans un texte de traduction à la fac. Je m’en souviens bien car sans dictionnaire, on l’avait presque tous interprété avec l’idée de l’interdit. Par exemple, “je ne suis pas libre de m’absenter du travail quand je veux”. En fait, je trouve que les kanjis sont plutôt trompeurs ici bien qu’il y ait une notion de liberté (自由 jiyû) quelque part. C’est celle de ne pas avoir de limitations dans les possibilités d’interaction avec son environnement. Bon là, j’ai simplement repris la définition de fujiyû à l’envers. Les dictionnaires japonais indiquent en effet “lorsqu’il y a un manque ou encore un défaut et que ça ne va pas comme on le souhaite. Ce qui est incommode (不便 fuben)”.

Après la théorie, passons maintenant à la pratique avec différents contextes. J’habite à la campagne mais je n’ai pas de voiture pour me déplacer. Je peux dire alors 車がなくて不自由している (kuruma ga nakute fujiyû shite iru). Ce que le Petit Royal traduit par “sans voiture, je suis bien embarrassé”. On aurait pu remplacer fujiyû shite iru par fuben da (ce n’es pas pratique/incommode), les deux sont souvent interchangeables. La nuance qu’apporte fujiyû selon moi est qu’on va au delà du simple constat d’incommodité. C’est incommode ET cela handicape à titre personnel, on insiste alors sur le manque. お金に不自由している (okane ni fujiyû shiteiru) : être à court d’argent (et dans la gêne).

Lorsqu’il désigne une partie du corps, fujiyû renvoie même directement à l’handicap. 目/耳の不自由な人 (me/mimi no fujiyû na hito) : personne malvoyante/malentendante. Je finis sur une dernière phrase d’exemple cette fois-ci à la forme négative : 彼は女には不自由しない (kare ha onna ni ha fujiyû shinai). Là à l’inverse, c’est presque un reproche envers quelqu’un qui a “trop de liberté” puisqu’on traduire cette phrase par “il ne manque pas de petites amies”. (⌒_⌒;

Sources : dictionnaire électronique (phrases d’exemple),  kotobank (dictionnaires japonais)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum
otakusan93
Inscription au JLPT
sazanami
Flux RSS cassé ?