Tsume (爪) : range tes ongles, on dirait des griffes !

En français, on pense en général avec le mot ongle à la partie transparente et dure qui se trouve au bout des doigts et orteils de l’homme. Il désigne ainsi plus particulièrement une forme plate que l’on retrouve aussi chez les primates. Son homologue japonais tsume (爪) semble posséder un sens beaucoup plus large. Comment peut-on le définir ?

Définition du mot tsume et expressions usuelles

Tsume s’écrit avec le kanji 爪 et si vous êtes observateur, vous pourrez constater qu’il ressemble à une griffe. En consultant un dictionnaire japonais, on peut trouver comme définition “partie composée de kératine qui pousse le long des mains, pattes et pieds“. Ainsi, il renvoie aussi bien aux ongles des humains qu’aux griffes des chats voir même aux sabots des chevaux. Vous trouverez évidemment des termes plus précis quand le contexte l’exige. Ils ont à chaque fois la particularité de se terminer par zume (づめ). Par exemple kagizume (鉤爪) pour les griffes pointues des chats/chiens/oiseaux ou bien hizume (蹄) pour les sabots.

De manière encore plus large, tsume peut entre autre désigner des objets en forme de griffe. Notamment l’accessoire que l’on emploie pour le koto (琴 “cithare à cordes pincées”) aussi appelé kotozume (琴爪). Pour le coup, il ressemble vraiment à un ongle ! En parlant d’ongle, il existe une superstition au Japon qui dit qu’il ne faut pas les couper le soir. On pense que cela viendrait du manque de clarté : il y a en effet plus de chance de se blesser si on n’y voit pas grand chose ! Autre hypothèse : lorsqu’on coupait ses ongles le soir auprès du feu, il y avait des risques d’empester la pièce. :S

Les kotozume à gauche s’attachent aux doigts à l’aide de velcros.

Pour conclure cet article, j’aimerais vous présenter deux expressions usuelles intéressantes. La première est probablement la plus connue : nô aru kata ha tsume wo kakusu (能ある鷹が爪を隠す). Littéralement “le faucon qui a du talent cache ses griffes” traduite par “il n’est pire que l’eau qui dort”. La seconde un peu plus amusante est tsume ni hi wo tomosu (爪に火を点す) “allumer ses ongles“. Elle est assez similaire à “faire des économies de bouts de chandelles”. C’est à dire être radin/mesquin au point d’allumer ses ongles pour s’éclairer (ce qui est impossible, je vous rassure… :p).

Source : ja.wikipedia (généralités)

4 réponses

    1. Intéressant ça ! Je viens de vérifier, il existe également le mot 指甲 que l’on prononce shikô en japonais. Il est indiqué comme définition “ongle du doigt”. J’imagine que c’est un archaïsme parce que les japonais autour de moi ne le connaissent pas. ^^

  1. Vous répondez même aux commentaires c’est super ça. J’avais étudié le japonais 2 ans en France, mais je vis en Chine depuis 5 ans maintenant. Je ferai régulièrement des parallèles avec le chinois ici.
    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum