Le japonais dans tous les sens

Janken (じゃんけん) : le pierre-papier-ciseaux, un jeu d’origine japonaise ?

Le pierre-papier-ciseaux ou encore shifumi/chifoumi est aujourd'hui considéré comme un jeu de mains incontournable que tout le monde a essayé au moins une fois dans sa vie. Avec bien entendu la dose de stress qui l'accompagne ! :D. On va s'intéresser un peu aujourd'hui à son histoire à travers le terme japonais janken (じゃんけん) puis à son déroulement au Japon.

Origine du janken et usage aujourd'hui au Japon

Janken s'écrit la plupart du temps en hiragana じゃんけん ou en katakana ジャンケン. On accepte tout de même deux combinaisons de kanjis. La première est 石拳 signifie pierre (ishi). 拳 (ken) quant à lui renvoie à la main et s'emploie en général dans les jeux de main (ken asobi 拳遊び). Ainsi, selon cette combinaison, janken aurait signifié à l'origine "jeu de la pierre" avec la prononciation jakuken (じゃくけん) devenue janken. La deuxième combinaison est 両拳 où 両 signifie "les deux/à deux". L'explication ici est que c'était un jeu qu'on effectuait à deux, la prononciation ryanken (りゃんけん) devenant janken avec le temps.

Quoi qu'il en soit, ce jeu faisait partie des nombreux ken asobi qui étaient à la mode durant l'ère d'Edo (17ème siècle). Rien de mieux autour d'un verre d'alcool ! Le principe des trois coups a très probablement été influencé par un jeu chinois, le shoushiling. Par contre, c'est bien au Japon que serait né l'idée d'utiliser le papier, la pierre et les ciseaux. Et il est très probable qu'elle soit parvenue en Occident par l'influence directe du Japon aussi. D'autant plus qu'en Chine ou en Corée, on utilise le tissu à la place du papier. Chacun son truc... 😀

Principe du janken à gauche et machine pour s'entraîner à droite. 😀

Par ailleurs, en fonction des régions du Japon, vous trouverez d'autres appellations comme jaiken (じゃいけん) ou injan (いんじゃん)Janken/Jaiken/injan shimashô (じゃんけん/じゃいけん/いんじゃん しましょう) : faisons un pierre-papier-ciseaux. Voici ce qu'on doit prononcer avant de sortir son coup :

  • Saisho ha gû (最初はグー) : au début, c'est le poing serré (qui désigne aussi la pierre)
    Jan-ken-pon ! (じゃん・けん・ぽん !) : pierre-papier-ciseaux ! Au moment du "pon !", tout le monde sort son coup.

S'il y a match nul, on dit tout de suite après aiko desho ! (あいこでしょ !) et on ressort un second coup. A noter que dans ce jeu,  (パー) désigne le papier, choki (チョキ) les ciseaux et  (グー) la pierre. Voilà, à vous de jouer ! 🙂

Sources : ja.wikipedia (généralités et étymologie)

Guilhem Walter

Guilhem Walter

C'est moi le rédacteur (actuellement unique) du blog Kotoba.

9 réactions

zaki
7 décembre 2017

On ne comprend pas trop le fichier audio. Je veux dire par là la prononciation elle n’est pas ecrite quelque part du coup on ne comprend pas forcément tout le sens de ce qui est dit, mais seulement explicitement. hormis ceci c’est super bien d’écrit

Otax
7 décembre 2017

Superbe travail de documentation, merci ! Aurons nous droit à un complément sur le fameux corrolaire shifumi ?

Guilhem Walter
7 décembre 2017

Alors la prononciation est en fait à la fin de l’article à propos du déroulement du jeu. J’aurais peut être dû placer l’audio à cet endroit là en fait ^^.

Guilhem Walter
7 décembre 2017

Vous êtes la deuxième personne à me demander pour shifumi. De ce que j’ai pu voir sur le net, la seule chose qu’on sait, c’est que ça viendrait des kanjis 一二三 (un deux trois) se prononçant hifumi en lecture japonaise (hitotsu = un…, futatsu = deux…, mittsu = trois…). Après on se demande qui en est l’inventeur, je n’ai rien trouvé à ce sujet… :S

La seule source qui recense 一二三 en rapport avec le jeu est ici : https://ja.wiktionary.org/wiki/%E3%81%98%E3%82%83%E3%82%93%E3%81%91%E3%82%93%E3%81%BD%E3%82%93
Elle indique qu’en chinois, on dit bien 一二三 lors de la récitation (mais pas uniquement…). Sauf qu’on ne prononce pas hifumi mais quelque chose comme “Yī’èrsān” (je ne parle pas chinois :S). Donc ça serait peut être un mix entre l’écriture chinoise et la prononciation japonaise. Un peu étrange pour le coup…

Otax
7 décembre 2017

Merci pour votre confirmation. C’est vrai qu’on trouve cette notion de 123, mais comme vous avez de très bonnes sources, je voulais savoir si vous étiez d’accord ou aviez autre chose à ajouter, ce qui est fait maintenant !

lloret
7 décembre 2017

je suis fan de votre travail!! je les lis chaque matin ou pendant la nuit.
j’aimerai juste vous dire que sur cette article . vous avez écrit que c’est le Japon qui est à l’origine de feuille papier ciseau. ça serai pas plutôt pierre feuille ciseau. je me demandais car ça peut changer le sens. ça peut aussi arrivé de se tromper vue le travail que sa représente. en tout cas merci ça m’aide beaucoup dans mon apprentissage . super travail !!

Guilhem Walter
7 décembre 2017

Ah, intéressant que vous soyez le premier à relever cette erreur ! Je viens de la corriger merci, c’est bien pierre-papier-ciseaux. Je n’étais pas très réveillé ce matin (car j’écris le matin au Japon !). :S

Bakakun
9 décembre 2017

On peut aussi noter le petit bonus du “あっち向いてホイ” (acchi muite hoi) qui est assez courant au Japon et qui ne me semble pas exister en France (du moins pas à ma connaissance !). Par contre je ne sais pas pour les autres pays.

Guilhem Walter
11 décembre 2017

Effectivement, j’ai dans l’article Wikipedia qu’il y avait plusieurs variantes. Ma femme m’a d’ailleurs parlé de celle correspondant un peu à notre “puit”, le pistolet (ピストル). Enfin contrairement au puit, ce pistolet est surpuissant puisqu’il peut aussi vaincre la feuille (en plus de la pierre et des ciseaux). :p

Derniers messages du forum