Le japonais dans tous les sens

Eda (枝) : ce truc long qui ressort, c’est une branche ?

Vous connaissez sans doute l'expression "se rattraper aux branches". Sans même connaître son origine, je crois qu'on s'imagine tous quelqu'un chutant dans un premier temps mais qui arrive on ne sait comment à s'agripper à ce qu'elle peut. Pour l'anecdote, on emploie une image différente en japonais, celle de quelqu'un qui coule pour finalement saisir de la paille. Il s'agit de l'expression おぼれる者は藁をもつかむ (oboreru mono ha wara wo mo tsukamu) "une personne qui coule va s'accrocher même à de la paille".

Revenons cela dit à notre branche que l'on associe souvent à 枝 (eda) en japonais. Qu'est-ce qui distingue ce mot ?

Origine et évolution du mot eda

Tout comme le verbe 折る (oru) que j'ai décrit hier, eda fait partie du japonais oral Yamato Kotoba (大和言葉) qui existait avant l'introduction des kanjis au Japon. C'est pourquoi il faut avoir un certain recul concernant le kanji 枝 qu'on lui a associé. Car bien que celui-ci contient la clé de l'arbre/bois 木 sur sa gauche, eda lui avait un sens plus large. Dans le Kojiki (712), on le trouve en effet avec deux significations distinctes :

  • branche/brindille/branchage liée aux arbres et végétaux qu'on emploie encore de nos jours. 枝にとまる (eda ni tomaru) : se percher sur une branche
  • pattes (animaux) ou jambes/bras (membres de l'être humain). Il est possible que cette signification dérive de celle de branche mais je n'ai rien trouvé qui l'affirmait. Elle permet d'expliquer pourquoi on a aussi associé un temps le kanji 肢 à eda (月 = clé de la chair) car celui-ci a justement le sens étroit de "membres".

Merci encore une fois au blog Huusenn qui propose des illustrations sympas. 🙂

Cette dernière signification n'est plus utilisée aujourd'hui mais une autre est apparue vers le 11ème siècle : ramification/embranchement. Il s'agit de l'image qu'on partage aussi de la branche qui se sépare de la partie principale (tronc). C'est ce qui a donné le terme 枝道 (edamichi) voulant dire "route alternative" et qu'on peut utiliser avec le sens de "digression". 話しがちょっと枝道にそれますが・・・ (hanashi ga chotto edamichi ni soremasu ga...) : je fais une petite digression mais...

Sources : Nihon Kokugo Daijiten (dictionnaire étymologique), okjiten (étymologie du kanji 枝), blog huusenn (illustration)

 

Guilhem Walter

Guilhem Walter

C'est moi le rédacteur (actuellement unique) du blog Kotoba.

0 réaction