Lorsqu’on invite quelqu’un à venir ou à agir, on a recours à toute une panoplie de formules. “Venez absolument/coûte que côute !”. “Je vous encourage vivement à venir !”. “Venez, vous ne le regretterez pas !”. Il peut s’agir d’un exercice délicat car il faut essayer d’éviter de se prendre un refus.
En japonais, il existe un mot particulièrement pratique dans ce genre de contexte à l’oral : 是非 (zehi). Après une petite analyse, je vais le comparer avec ses deux principaux synonymes.

Analyse du mot zehi et usage en contextes

是非 s’écrit avec le kanji 是 que l’on interprète ici avec le sens de “chose juste/bonne (正しい tadashii). Pour le kanji 非, c’est l’exacte inverse puisqu’il signifie ici “injuste/inapproprié” (不正 fusei). Il se trouve qu’à l’origine, zehi était un nom commun qui permettait de désigner “ce qui est bien et mal“. Cet emploi nominal est devenu rare aujourd’hui mais existe encore. 彼はもう物事の是非がわかってよい年頃だ (kare ha mô monogoto no zehi ga wakatte yoi toshigoro da) : il est assez grand pour discerner ce qui est bien de ce qui est mal. L’emploi adverbiale de zehi qui nous intéresse aujourd’hui n’est apparu que par la suite avec en gros le sens “que ce soit bien ou non/que ça te plaise ou non”.

Expression célèbre “zehi ni oyobazu” prononcée par Nobunaga signifiant “nous n’avons pas d’autre chemin/c’est inévitable”.

Ainsi, c’est très souvent dans des contextes où on insiste pour que l’autre réalise une action. 是非おいでください (zehi oide kudasai) : faites votre possible pour venir. À noter toutefois que cela peut renvoyer à une action que l’on effectue soit-même, avec donc le sens de “absolument/coûte que coûte/à tout prix“. 是非あなたに会いたいです (zehi anata ni aitai desu) : je tiens absolument à vous rencontrer. Toutefois, il me semble que c’est une erreur d’avoir recours systématiquement à la traduction “absolument/à tout prix”. Car quand un japonais vous dit par exemple 是非来てね ! (zehi kite ne !), on est souvent plus proche de “venez venez !” que “venez absolument !”.

J’entends par là que la demande n’est pas toujours franchement insistante, on emploie beaucoup aussi ce terme par politesse histoire de dire “il n’y a aucun problème, vous êtes la bienvenue”. Dans le but par exemple d’entretenir de bonnes relations sociales. D’ailleurs, il existe deux autres termes plus forts qui sont 必ず (kanarazu) et 絶対に (zettai ni). Là pour le coup, cela ressemble plus à une obligation, d’où les traductions “sans faute/nécessairement” possibles. Apparemment, c’est zettai ni qui est perçu comme le plus insistant. 必ず/絶対に電話してください (kanarazu/zettai ni denwa shite kudasai) : veuillez passer un appel téléphonique sans faute.

Sources : gogen-allguide (étymologie), hinative (différences avec zettai ni et kanarazu)

 

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture dont elle fait partie.