Yodare (よだれ/涎) : la bave, ce liquide qui se prolonge

On peut définir simplement la bave comme de la salive qui sort involontairement de la bouche. On préfère en général qu’elle reste à sa place et ce serait dommage que celle du crapaud atteigne une colombe pas toujours si blanche que ça ! ( • ̀ω•́ )
En japonais, son équivalent est よだれ/涎 (yodare) et nous allons voir qu’il partage autre chose que cette définition relevant du concret.

Étymologie du mot yodare et connotations

Yodare dériverait de l’ancien japonais yodari/yotari et on est à peu près certain que la partie tari/dari provient du verbe 垂る (taru). Celui-ci se retrouve aujourd’hui sous la forme 垂れる (tareru “tomber/s’égoutter/être suspendu”)/垂らす (tarasu “laisser couler/verser”). Pour le yo maintenant, il existe différentes interprétations, la plus prudente étant “chose qui coule”. Car on sait qu’à la base, yotari/yodari pouvait aussi désigner la morve qui coule du nez ou les larmes. D’ailleurs le kanji 涎 qu’on peut décomposer en氵(liquide)+ 延 (qui est étendu/allongé) n’indique pas que ça vient de la bouche.

De nos jours cela dit, yodare est quasiment identique au mot “bave” dans son sens concret. Les dictionnaires japonais donnent vraiment cette même définition de “salive qui sort involontairement de la bouche ” (口から無意識的に流れ出る唾液). Ce qui me pose question par contre, c’est qu’il n’y a pas à proprement dit de verbe “baver” en japonais et on emploie le plus souvent 涎を垂らす (yodare wo tarasu). Je pensais que yodareru existait à l’instar de 汚れ/汚れる (yogore/yogoreru “salissure/se salir”). Peut-être parce qu’il est plus rare en japonais qu’un verbe dérive d’un nom ? Car pour information yogore dérive de yogoreru tout comme nagare (流れ) provient de nagareru.

Autrement, la phrase du dessus peut aussi s’interpréter avec le sens “avoir follement envie de/baver d’envie“. Cette association entre la bave et l’envie est commune dans de nombreuses langues puisque quand on se trouve devant un plat appétissant, notre bouche sécrète de la salive. Et forcément, c’est plus facile de baver ! 収集家なら涎を垂らす珍本 (shûshûka nara yodare wo tarasu chinpon) : livre rare qui fait baver d’envie les collectionneurs.

Sources : Gogen-allguide (étymologie), dictionnaire électronique (définition et phrases d’exemple)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum