Utsukushii (美しい) : C’est ravissant comme un… gros mouton ?

Tout le monde semble comprendre le sens du mot beau lorsqu’on dit qu’une fleur est belle ou que le piano a un beau son. Par contre, lorsqu’il s’agit de donner une définition, ça se complique ! Larousse propose ainsi “qui suscite un plaisir esthétique d’ordre visuel ou auditif”. C’est plus ou moins celle donnée par les dictionnaires japonais pour utsukushii (美しい). Mais quelle est son origine et comment l’emploie t-on de nos jours ?

Origine du mot utsukushii et usage contemporain

Utsukushii s’écrit en japonais 美しい où le kanji 美 signifie “beau/ravissant/magnifique”. On le retrouve dans beaucoup de prénoms féminins comme Emi (恵美) ou Mika (美香). Ce kanji est ainsi très associé à l’image de la femme puisque le mot bijin (美人 “belle personne” = femme magnifique) ne s’emploie pas pour les hommes. Par ailleurs, 美 peut se décomposer en deux parties :  羊(mouton)大 (grand/gros). Il semble que c’est parce qu’autrefois, dans la Chine antique, on attachait une importance toute particulière aux moutons. Et c’est joli un gros mouton, non ? 😀

Mais revenons à l’adjectif utsukushii en particulier : à l’origine (vers le 8ème siècle), son usage était restreint aux êtres sans défense qui avaient besoin d’être protégés. En particulier les enfants, les petits animaux et les femmes. Ce qui se rapproche de la signification actuelle de kawaii (可愛い). C’est seulement à partir du 11ème siècle qu’il a pris le sens de “beau” comme on l’entend aujourd’hui. Biwa no oto ga utsukushii (びわの音が美しい) : le son du biwa est magnifique.

De nos jours, on utilise de moins en moins utsukushii à l’oral qui sonne plutôt vieux jeu. On peut le comparer sur ce point à l’adjectif ravissant qui surprendrait venant de la bouche d’un jeune. A la place, on lui préfère ainsi kirei (綺麗). Il existe sinon plusieurs différences d’usage entre les deux. On est en effet davantage dans l’intime et dans l’émotion avec utsukushii. Par exemple, on dit utsukushii yûjô (美しい友情) “une belle amitié” alors que kirei na yûjô (綺麗な友情) n’est pas très naturel. A l’inverse, kirei renvoie davantage à l’aspect externe des choses et notamment la propreté. On dit kirei na kûki (綺麗な空気) “un air propre” et utsukushii kûki (美しい空気) n’est pas correct.

Sources : gogen-allguide (étymologie), kotobank (dictionnaire japonais)