Le japonais dans tous les sens

Tobira (扉) : Christiane, ferme le battant de cette porte !

Encore une fois, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un jeu de mot et c’est Christiane Taubira qui en fait les frais. C’est donc aujourd’hui la prononciation son nom de famille qui fera l’objet d’un article, à savoir tobira (扉). En japonais, c’est probablement la traduction la plus courante du mot porte. Mais de quelle porte s’agit-il et surtout, parle t-on toujours d’une porte à chaque fois ?

Origine du mot tobira et significations actuelles

Tobira s’écrit avec le kanji 扉 qui est composé de la clé 戸 qui représente une porte. L’idéogramme 非 que l’on trouve à l’intérieur a deux fonctions : la première est de donner la prononciation hi. On peut la trouver par exemple dans le mot kaihi (開扉) “ouverture d’une porte”. Sa seconde fonction qui va nous intéresser ici est d’indiquer qu’il s’agit d’une porte qui possède deux battants. Cela serait le sens d’origine de tobira : une porte possédant deux battants pouvant s’ouvrir des deux côtés. Voici une image très explicite du site huusenn :

Jusque là, pas de difficulté. Sauf qu’avec l’influence de l’Occident sont apparus les portes à un seul battant. Celles-ci avaient pour point commun de pivoter également autour d’un axe. Du coup, on les a aussi désigné par tobira. Et aujourd’hui, toute porte qui s’ouvre en pivotant est une tobira. Cela peut être celle du frigo, de la voiture, de l’armoire… On dit alors que ce sont des hirakido (開き戸), c’est à dire une porte “qu’on ouvre” par opposition aux hikido (引き戸) “porte qu’on traîne” correspondant aux portes coulissantes. Et comme si ce n’était pas assez compliqué comme ça, tobira peut parfois désigner uniquement le/les battant(s) de la porte. Mon no tobira wo hiraku (門の扉を開く) : ouvrir les battants d’un portail.

On peut noter également un usage imagé de notre mot du jour avec le sens de “ouverture”. Par exemple, uchû ryokô he no tobira (宇宙旅行への扉) : une ouverture/porte vers les voyages spatiaux. Son synonyme le plus proche est probablement doa (ドア). Ce dernier renvoie davantage à l’image d’une porte “moderne”. De plus, doa désigne avant tout les portes où l’homme peut passer et non celle du frigo par exemple. A noter que la porte tambour peut se dire aussi bien kaiten tobira (回転扉) que kaiten doa (回転ドア).

Sources : Kotobank (dictionnaire japonais), detail.chiebukuro (différences doa/tobira)

Une réponse

  1. Bonjour, et merci pour cet article qui corrige une mauvaise information (j’avais lu qu’il s’agissait des portes coulissantes) que je colportais parfois quand il était question de notre élégante Ministre de la justice. J’imagine qu’elle ne sera pas fâchée d’apprendre que la phonétique de son nom évoque en japonais ” une battante qui ouvre les portes”, c’est du moins ce que par licence poétique je propose de retenir.

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum