Tekitô (適当) : fais comme tu veux si ça te semble convenable !

Ce n’est sûrement pas un scoop pour vous mais le sens des mots évolue. Tiens, prenons un exemple avec le français “fou”. Son sens premier, c’est “qui a perdu la raison/atteint mentalement”. Puis peu à peu, il a pris une connotation plutôt positive. Et oui, quand on dit “ah ah, t’es un ouf !”, on sous entend souvent “t’es trop fort” sans que ce soit une insulte. Regardons maintenant le cas du japonais tekitô (適当) qui signifie à l’origine “approprié/adéquat”.

Analyse du mot tekitô et évolution sémantique

Tekitô s’écrit en kanji 適当 où 適 signifie ici “approprié” et 当 “tomber juste”. Lorsqu’on s’attache au sens de ces kanji, on tombe ainsi forcément sur le sens de “convenable/approprié/adéquat/juste…”. On peut alors dire qu’il est synonyme de tekisetsu (適切 “pertinent/approprié”) et datô (妥当 “adéquat/convenable”). Exemple : tekitô na bunryô wo kuwaete (適当な分量を加えて) = ajoute une quantité (de sel, sucre…) appropriée/adéquate.

Seulement voilà, pour une raison plus ou moins mystérieuse, il se trouve que la phrase précédente peut être interprétée totalement différemment. Cela dépend encore une fois du contexte mais le “adéquat” peut très vite virer en “comme bon te semble/sans te prendre la tête/à l’arrache“. Il semble même que cela soit cette interprétation qui domine aujourd’hui. C’est pourquoi lorsqu’on veut éviter toute ambiguïté, on emploie plutôt tekisetsu à la place.

Voici un repas jugé “tekitô sugiru” au Japon.

On peut après imaginer plusieurs hypothèses expliquant ce changement sémantique, comme le fait que le monde est incertain. Chacun ayant son propre avis de ce qui est “adéquat”, c’est probablement devenu “n’importe quoi” à la fin. Par ailleurs, on peut à l’écrit avoir recours à l’écriture en katakana テキトー pour insister sur la signification “à l’arrache”. Tekitô sugiru daro ! (テキトーすぎるだろ !) veut ainsi dire “c’est vraiment du n’importe quoi (sugiru = trop/excessif)”. On voit mal ce qui pourrait être “trop approprié” de toute façon… 😀

Sources : imimatome (explications), kotobank (dictionnaires en japonais)

2 réponses

    1. Bonjour 🙂

      Alors vous m’aviez dit que vous avez trouvé des réponses insatisfaisantes sur Hinative, j’imagine que c’est sur ce lien :
      https://hinative.com/ja/questions/1609587

      J’avoue que moi, j’aurais répondu comme le premier intervenant, à savoir que je suis vraiment pas certain que les japonais font consciemment la différence entre 適当 適切 et 相応しい au quotidien lorsqu’ils veulent dire “approprié”. Par exemple pour “donnez-moi une quantité appropriée”, 適当な量/適切な量/相応しい量 sont à peu près pareil. Il faut surtout faire attention à 適当 qui a aussi une connotation négative, donc si vous voulez être sûr d’être bien compris, il reste donc 相応しい et 適切.

      Je vous donne quand même les petites nuances que j’ai trouvées entre ces deux derniers :

      pour 適切, sa définition commune est “qui correspond parfaitement au but ou à la situation.”. D’où les traductions “juste/approprié/adéquat/pertinent/opportun”. 適切な批評 : une critique juste/pertinente. Celle-ci n’est ni trop sévère, ni trop gentille. Mon dictionnaire donne comme autre indication “on l’emploie dans des cas où il n’y a pas de surplus, où tout s’emboîte bien.”

      – pour 相応しい maintenant, j’aime bien cette explication : https://hinative.com/ja/questions/61066
      En gros, on compare souvent en fonction du statut social ou de la situation de l’individu pour juger si c’est “convenable” ou non. D’où la traduction “digne de/propre à” possible. 学者にふさわしい態度 : une attitude digne d’un savant. 社長にふさわしい車 : une voiture digne d’un chef d’entreprise. Vous voyez que dans les deux cas, on a une idée préconçue du savant ou du chef d’entreprise où on s’attend à ce qu’ils se comportent de telle ou telle façon.

      Voilà, il y a quand même des nuances au final, j’espère que ces explications vous seront suffisantes. ^^

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum