Somo somo (そもそも) : au début, je pensais plutôt à ça

Et voilà, on est arrivé finalement aux trois ans d’existence du blog Kotoba. Inutile de vous dire que je n’avais aucune idée des horizons où ça allait m’emmener lorsque j’ai débuté et je dois admettre que je suis plutôt content de la tournure que ça a pris. J’ai choisi de vous parler aujourd’hui de somo somo (そもそも) car cette expression est utile pour évoquer l’origine.

Analyse de l’expression somo somo et phrases d’exemple

En voyant sa structure qui se répète (somo+somo), on serait tenté par dire que そもそも est une onomatopée. Pourtant, il ne décrit pas un état, il n’évoque aucun son ni sensation en particulier. En réalité, il vient du mot très ancien 抑 (somo) qu’on employait en début de phrase afin de mettre l’accent sur un élément qu’on avait déjà expliqué auparavant. Un peu comme l’usage de “donc” dans une phrase comme “donc Kotoba, c’est un blog où…”. L’ajout d’un autre somo s’est fait avec le temps pour donner le sens de “à l’origine/à la base/en premier lieu” toujours en début d’explication. そもそも人間というものは (somo somo ningen to iu mono ha) : à l’origine, ce qu’on appelle “humain”…

Voilà où se trouvait la balle à l’origine… oO

Puis peu à peu, somo somo qui n’aimait pas ce rôle d’initiateur d’explication a fini par se retrouver en milieu de phrase. その企画には、私はそもそも反対していました (sono kikaku ni ha, watashi ha somo somo hantai shiteimashita) : Ce projet, moi j’étais contre dés le départ. Il est au final très proche de もともと (moto moto) sémantiquement, c’est simplement une question de neutralité. Ce dialogue récupéré ici permet de bien comprendre :

-日本の仏教はもともと中国から伝わってきたんだよ。Le bouddhisme japonais a été diffusé depuis la Chine à l’origine.
(Nihon no bukkyô ha moto moto chûgoku kara tsutawatte kita n da yo)
-実は中国の仏教はそもそもインドから伝わってきたんだ。En réalité, le bouddhisme chinois vient d’Inde au départ.
(jitsu ha chûgoku no bukkyô ha somo somo indo kara tsutawatte kita n da)
-そうだったんだ。Ah bon !
(sô datta n da)

Vous voyez qu’avec somo somo, en plus de décrire l’origine de quelque chose, on cherche à rétablir une vérité. Cet emploi “agressif” est très courant à l’oral. Si vous donnez du thé à votre ami et qu’il vous dit 私はそもそもコーヒーが好き (watashi ha somo somo kôhî ga suki “moi j’aime le café à la base”), c’est vraiment un reproche. D’ailleurs, la proposition 君はそもそも何が言いたいんだ (kimi ha somo somo nani ga iitai n da) se traduit par “qu’est-ce que tu veux dire au juste ?”. Il y a certes l’idée de l’origine si on cherche bien mais c’est surtout de l’agacement ici. ^^

Autre source : Kotobank (dictionnaires japonais)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum
otakusan93
Inscription au JLPT
sazanami
Flux RSS cassé ?