Shumi (趣味) : le loisir et les goûts, c’est lié ?

Et voilà encore un titre mystérieux comme vous les aimez pour un mot en apparence simple : shumi. Non, ce n’est pas le surnom de Michael Schumacher mais un nom commun qui peut vouloir dire “les loisirs, passe-temps, goûts”. Regardons ça de plus près !

Significations du mot shumi

趣味 est composé du kanji 趣 signifiant “le fond, la teneur, le sens” et du kanji 味 “le goût, la saveur”. Littéralement, on obtient un magnifique “le sens du goût”. J’en entends déjà qui sourient mais il se trouve que shumi peut avoir cette signification de “bon goût/mauvais goût” que l’on trouve dans la structure shumi ga ii/warui (趣味が良い・悪い). Par exemple, kare ha onna no shumi ga warui (彼は女の趣味が悪い) veut dire “il a mauvais goût pour les filles/il choisit les mauvaises filles”.

Mais shumi, cela désigne aussi de manière large les loisirs/passe-temps, c’est à dire les activités qu’on fait pour le plaisir sans en faire une professionShumi ha dokusho to tenisu desu. (趣味は読書とテニスです。) = Mes loisirs sont la lecture et le tennis. C’est cette signification là que nous retiendrons dans la deuxième partie de l’article.

Son shumi à lui, qu'est ce que c'est ?
Son shumi à lui, qu’est ce que c’est ?

Les loisirs des japonais : diversité et importance accordée

On commence avec une petite enquête réalisée en octobre 2014 portant sur la diversité des loisirs. A la question “citez trois de passe-temps”, on s’aperçoit que le domaine du sport arrive en premier chez les hommes avec 30% suivi de la lecture à 15,4%. Chez les femmes, c’est la lecture qui est en tête à 21,7% suivi des voyages (16,7%) et de la cuisine (14,6%). Jusque là, rien de vraiment croustillant, c’est la suite qui nous intéresse avec la question “quel est le loisir que vous désireriez voir pratiquer par le sexe opposé ?”

Les hommes ont répondu en majorité “la cuisine” à 39,6% suivi du sport à 21,3% ! Pour résumer, la femme idéale est celle qui cuisine bien et avec qui on peut parler sport. Un sondage similaire donnerait peut être le même genre de résultats en France, ne rigolez pas. 😀
Les japonaises de leur côté répondent à 52,1% le sport pour les hommes, à croire que le mâle viril est recherché.

Et quid de l’idée reçue qui prétend que les japonais sont “férus de travail” ? Et bien selon le Livre Blanc des loisirs gouvernemental, ceux-ci répondent en majorité depuis 1995 “les loisirs” à la question “quel est le plus important pour vous, les loisirs ou le travail?”. Les temps changent…

Sources : kotobank (dictionnaire de japonais), marsh-research (sondage sur les loisirs), livre de Philippe Pelletier La Fascination du Japon: idées reçues sur le Japon