Sankô (参考) : cette référence permettra de mettre de l’ordre dans mes pensées

Lorsqu’on doit se forger un avis sur une question afin d’écrire un papier, participer à un débat ou encore de procéder à un achat, on a besoin d’avoir quelque chose auquel se référer. Nos connaissances sont en effet collectives et plutôt que de tenter de se triturer les méninges dans son coin, il est plus rapide et probablement plus judicieux de faire appel à l’expertise d’un autre. En japonais, 参考 (sankô) traduit bien cette notion de référence. Qu’est-ce qui caractérise ce mot ?

Analyse du mot sankô et comparaison avec sanshô

参考 est composé du kanji 考 auquel on associe les pensées et réflexions, 考える (kangaeru) signifiant d’ailleurs “réfléchir/penser”. C’est un peu plus complexe maintenant pour 参 qui peut avoir le sens de aller/venir (参る mairu) ou encore “prendre part à” (参加 sanka = participation). Pour le mot sankô, c’est apparemment le sens “vérifier (voir shiraberu)/comparer (比べる kuraberu)” qu’il faut retenir. Ainsi, 参考 renvoie aux idées de pensées/réflexions et de comparaison/vérification. On est sur la bonne voie !

La définition donnée par les dictionnaires va en tout cas dans cette direction. Le Daijirin (大辞林) propose : “ce qui sert de piste ou qui aide dans le cas où on met de l’ordre dans ses idées pour décider ou produire quelque chose. Les données en elles-mêmes”. この本を参考にして記事を書いた (kono hon wo sankô ni shite kiji wo kaita) : j’ai consulté ce livre (je l’ai pris pour référence) afin d’écrire l’article. Le même dictionnaire ajoute en sens second la définition “fait de réfléchir en utilisant diverses données“. En gros, c’est pour inclure l’expression ご参考までに (go-sankô made ni) “à titre de renseignement (pour que vous puissiez réfléchir)”.

Si tu trouves pas ton compte avec tout ça ! Oo

Par ailleurs, notre kanji 参 se retrouve aussi dans le mot 参照 (sanshô) toujours avec ce sens “vérifier/comparer”. Mon dictionnaire électronique le traduit aussi par “référence”, quelle est donc la différence avec sankô ? Eh bien pour sanshô, il y a obligatoirement l’idée d’aller se référer à des documents (audio, vidéo, écrits…) qui ont une trace. 第一章を参照する (dai isshô wo sa sanshô suru) : se référer au premier chapitre. Alors qu’avec sankô, cela peut être n’importe quoi comme les paroles de votre interlocuteur. 私の話は参考になれば幸いです (watashi no hanashi ha sankô ni nareba saiwai desu) : je serais heureuse que mes propos vous soient utiles (pour vos réflexions).

Sources : Kotobank (dictionnaires japonais), Mainichi.jp (différences avec sanshô)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum
otakusan93
Inscription au JLPT