Rôka (廊下) : le couloir, ce passage entre les résidences

Le mot couloir, pris dans son sens large, correspond à un passage étroit et long. C'est souvent à l'intérieur d'un bâtiment/habitacle mais ce n'est pas forcément le cas puisqu'on dit bien "couloir aérien" pour les avions ou encore "couloir de bus" pour la voie réservée au bus.
Est-ce que le terme japonais 廊下 (rôka) possède aussi un sens aussi large ou désigne t-il quelque chose de plus précis ?

Étymologie du mot rôka et définition

Rôka (廊下) s'écrivait à l'origine 廊 () et correspondait au départ aux passages abrités qui se trouvaient entre les différentes résidences d'un palais 御殿 (goten). On l'appelait entre autre le 渡殿 (watadono) littéralement "par où on traverse (渡) dans le palais (殿)". Plus généralement, 廊 décrivait un passage abrité entre deux bâtiments. C'est d'ailleurs pourquoi on retrouve la clé du toit 广 au dessus du kanji.

Voici un rôka (watadono) qui permet de relier deux résidences.

De nos jours, la logique n'a pas tellement changé avec 廊下 puisqu'on parle toujours d'un couloir avec un plafond. L'ajout du kanji 下 (sous/dessous) est une invention purement japonaise et n'existe donc pas en chinois. Il est possible d'ailleurs que ce soit un ateji, c'est à dire que le mot  qui est assez court aurait dérivé vers rôka avec le temps. Puis on aurait ensuite décidé d'attribuer le kanji 下 à la prononciation ka. D'ailleurs, on trouve aussi l'écriture 廊架 (架 = ériger/suspendre), ce qui viendrait confirmer cette hypothèse. Quoi qu'il en soit, 下 permet aussi de rappeler qu'il s'agit d'un espace intérieur ("sous quelque chose"), ce qui n'est pas illogique.

Ce qu'il est intéressant de noter, c'est qu'on a encore l'image d'un bâtiment avec rôka. Et donc dans pour les couloirs du train par exemple, on utilisera plutôt 通路 (tsûro "passage"). Autre chose : quand on parle de couloir, on pense aussi à la fameuse phrase traumatisante pour les enfants "il ne faut pas courir dans les couloirs". Eh bien il se trouve qu'en japonais, on dit 廊下を走ってはいけない (rôka wo hashitte ha ikenai). J'attire votre attention sur la particule を (wo) qui permet entre autre de désigner un espace parcouru (mer, route, forêt...). Voilà, c'était juste un petit point de grammaire pour ceux et celles qui étudient le japonais. ^^

Sources : Gogen-allguide (étymologie), Kotobank (dictionnaires japonais)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum