Réouverture de la boutique Kotoba (et autres infos peu ragoûtantes)

Coucou la compagnie !

Cela fait bientôt deux mois que je n’ai écrit aucun article sur ce blog et comme le déconfinement commence peu à peu dés aujourd’hui en France, je me suis dit que c’était le bon moment pour vous donner quelques nouvelles.

Des péripéties contraignantes…

Tout d’abord, tout allait bien pour moi jusqu’à fin mars puis avril a pointé le bout de son nez avec une première mauvaise nouvelle : la poste japonaise décide de suspendre les envois vers la plupart des pays d’Europe (sauf la France et l’UK en gros). De plus, une grosse partie de colis que j’avais envoyés en fin mars m’ont été retournés. 26 en tout (essentiellement vers l’Espagne), j’ai donc dû effectuer 26 remboursements. Les ennuis ne se sont pas arrêtés là puisque j’ai constaté vers le 20 avril que tous les colis que j’avais envoyé vers la France et l’Amérique du nord en début avril étaient toujours bloqués à l’aéroport d’Osaka. De gros retards donc et c’est difficilement tenable quand on vend sur Amazon (des consoles de jeux portables pour rappel).

Du coup, j’ai fermé la boutique Kotoba à ce moment-là vu qu’il était impossible de prévoir les délais. D’autant plus qu’entre temps, la poste japonaise annonce le 23 avril qu’elle suspend tout envoi vers les USA en précisant au passage que les colis envoyés avant cette date pourrait prendre environ 4 mois à être acheminés. Oui, 4 mois. Autant dire que je risque de devoir rembourser tous mes clients vivant là-bas.

… puis des bonnes nouvelles

Heureusement pour moi, la situation semble s’être améliorée vers la France depuis début mai et tous les colis que j’ai envoyés en avril devraient être distribués cette semaine. C’est pourquoi j’ai pris la décision de rouvrir la boutique Kotoba hier mais uniquement vers la France et le Royaume Uni (ce n’est pas possible pour les autres pays actuellement). Par ailleurs, je ne peux que proposer l’envoi en E-packet (9,99€), la poste japonaise ayant banni temporairement celui en e-packet lite (6,99€). Normalement, on peut tabler sur des délais d’environ 3 semaines (au lieu de 1 semaine en temps normal), ce qui reste acceptable. Vu qu’il n’y a pas un choix énorme à l’heure actuelle, je vous encourage à me contacter si vous cherchez un modèle en particulier.

Concernant la reprise du blog Kotoba (mot du jour), elle a encore été reportée puisque la fermeture des écoles a été prolongée au Japon jusqu’au 31 mai. Ce qui signifie pour ceux et celles qui me suivent que je dois continuer à m’occuper de mon fils de 5 ans. Néanmoins, même si je ne prévois pas d’écrire d’articles sur un mot japonais d’ici là, j’ai tout de même bien avancé dans l’écriture de mon livre. Celui-ci porte sur des questions du type “De quelle façon et avec quelles contraintes les kanjis ont été importés au Japon ? Comment ont émergé les syllabaires hiragana et katakana ? Pourquoi emploie t-on aujourd’hui les katakana pour transcrire les mots d’origine étrangère ?”. Si ces questions existentiels vous intéressent et plus globalement de savoir comment on est parvenu à la langue japonaise écrite actuelle, alors ce livre est fait pour vous ! ༎ຶ‿༎ຶ

J’en suis actuellement à la relecture (correction de coquilles ou de phrases mal formulées en majorité) puis il faudra que je rajoute quelques broutilles comme un sommaire, une couverture, un titre accrocheur et une (longue) bibliographie. Enfin, je compte le faire relire par plusieurs personnes histoire d’être sûr que tout tient la route et que je n’ai pas oublié de coquilles en cours de route. Normalement donc, sauf imprévu de dernière minute, le livre devrait sortir en format numérique d’ici début juin. Il sera proposé sur le blog en pdf/epub et sur le store Amazon en AZW3 (pour Kindle).

Pour le format papier, c’est un peu plus compliqué puisque je dois obtenir au préalable un numéro ISBN, ce qui semble contraignant lorsqu’on vit à l’étranger. Sur le site de l’AFNIL, il est demandé d’avoir une adresse postale française (ou d’un pays francophone), il faut autrement passer par l’agence nationale de son pays de résidence. De plus, Amazon KDP indique clairement “Remarque : pour l’heure, il n’est pas possible de publier des livres brochés écrits en japonais.” donc il va falloir que je passe par un autre intermédiaire. Une fois que j’aurais réglé ces différentes questions, le livre devrait sortir en papier. Si jamais vous avez de l’expérience dans le domaine, n’hésitez pas à me contacter ! 🙂

Voilà, j’espère pouvoir reprendre le blog le 1er juin et que la situation de pandémie actuelle prendra une tournure positive. En attendant, portez-vous bien ! 🙂

Guilhem

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
こんにちは
Kotoba
気触れる