Le japonais dans tous les sens

Petite mise au point

Comme je n’ai pas donné de nouvelles depuis 3 semaines maintenant (en dehors du Forum Kotoba où je réponds sporadiquement aux questions), je me suis dit qu’il était temps de faire le point avec vous sur ma situation actuelle et pourquoi ça a un impact sur mon activité ici.

L’impossibilité d’envoyer des colis vers l’Europe depuis début mars

Comme beaucoup d’entre vous j’imagine, je suis de près l’actualité en Ukraine. C’est vraiment la dernière chose dont on avait besoin et moi qui avait enfin réglé en début février les problèmes que je rencontrais avec les frais de douane taxés abusivement à l’arrivée (ce qui entraînait de nombreux retours et remboursements), voilà qu’il n’est maintenant plus possible d’envoyer aucun colis vers l’Europe (sauf Espagne, Suisse et Irlande en gros). Les différents espaces aériens ayant fermé, la poste japonaise n’a en effet pas pu trouver de solutions viables (même s’il est redevenu possible entre temps d’envoyer du courrier).

Là je suis donc encore dans l’attente d’une réouverture qui n’arrivera pas de sitôt et comme je ne peux pas rester les bras croisés, j’ai augmenté ma charge de travail sur un autre travail que je fais en parallèle : la rédaction web.

La rédaction web, ça prend du temps (beaucoup)

Je qualifie simplement mon travail de “rédaction web”, car il s’agit simplement d’écrire des articles sur divers sujets. C’était déjà quelque chose que je faisais sur Kotoba en variant les thèmes notamment (nature, famille, corps humain…). Sauf que là, il faut suivre une certaine cadence pour que ce soit rentable et je dois donc écrire 6 articles par jour en moyenne (samedi et dimanche compris). Tout ça pour gagner tout de même moins que mon activité habituelle de commerce en ligne.

C’est assez fatigant mentalement et ça laisse surtout peu de places à d’autres activités à côté. J’ai dû tout mettre en pause (apprentissage du code, écriture d’un second livre, critiques de manuels…) et j’espère appuyer de nouveau sur le bouton “play” dès que possible. Soit en arrivant à m’habituer à ce nouveau travail (là je vois déjà certains automatismes se mettre en place), soit en reprenant mon activité d’e-commerce.

En attendant, je m’estime quand même chanceux dans ma situation, car cette guerre ne nous touche qu’indirectement. Je vous remercie au passage d’être encore quelques-uns à acheter mon premier livre sur le japonais chaque mois, on arrive bientôt aux 200 ventes. Cela me donne la motivation pour débuter un second ! 🙂

Prenez soin de vous,

Guilhem

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers messages du forum
Evabld
Vocabulaire
Kotoba
五体満足