Le japonais dans tous les sens

Pas d’article aujourd’hui (impétigo)

Bonjour à toutes et à tous,

Depuis vendredi dernier maintenant, mon fils a une petite infection cutanée au niveau du visage qu’on appelle impétigo. Un nom que j’ai du mal à retenir au passage puisque je n’ai eu vent du nom de cette infection qu’une fois arrivée au Japon. Ici, elle se nomme とびひ (tobihi). Au passage, cela donne en kanjis 飛び火, littéralement “flamme qui saute” qu’on traduit généralement par “flammèche” (parcelle enflammée qui se détache d’un brasier). Cette appellation a été choisie pour l’impétigo car c’est une maladie contagieuse comme le feu qui se répand. J’en profite également pour préciser que ce mot tobihi s’emploie aussi lorsqu’une affaire éclate et se répand. スキャンダルは政界に飛び火した (sukyandaru ha seikai ni tobihi shita) : le scandale a éclaboussé le monde politique.

Tout ça pour dire que maladie infectieuse (感染症 kansenshô) oblige, il n’est pas allé à l’école depuis lundi. J’ai tout de même pu écrire des articles lundi et mardi mais j’avoue qu’avec le retard qui s’est accumulé avec mon autre travail, c’était compliqué pour aujourd’hui. Ce qui me fait rager, c’est que ses petites plaies se sont réfermées depuis mardi. Mais comme il y a le risque qu’il se gratte (ce qui les rouvriraient), on m’a contraint de le garder encore un peu. Je comprends cela dit la position de l’école qui ne veut prendre aucun risque, enfin c’est la vie.  しかたがない (shikata ga nai) comme dirait l’autre.

J’espère autrement pour ceux et celles qui ont passé le JLPT récemment que cela s’est bien passé. J’ai toujours trouvé cet examen très perfectible et probablement contre-productif dans l’enseignement du japonais mais comme il est bien pratique pour garantir qu’on sait préparer un examen de japonais qu’on a des compétences passives en japonais, autant le passer.

Voilà, je vous dis à demain pour un “vrai” article.

Guilhem

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
仕草
Kotoba
もしもし!