Noriageru (乗り上げる) : monter et s’échouer sur un rocher inerte

Un titre d’article bien étrange aujourd’hui où on se demande ce que vient faire là un “rocher inerte”. Car si on prend le sens premier de 乗り上げる (noriageru), c’est simplement “monter et se hisser sur”. Mais entre temps, l’anglais deadlock a fait quelques ravages. On va voir ici ce que peut engendrer une petite confusion phonétique. 🙂

Analyse du verbe noriageru et expression liée

Noriageru est ce qu’on appelle couramment un verbe composé. C’est à dire qu’il contient deux lexèmes verbaux distincts (noru+ageru = noriageru), ce qui est très courant en japonais. Là où c’est complexe, c’est qu’on a parfois bien du mal à prédire le sens final à partir des deux lexèmes, surtout quand on a affaire à une construction ancienne. C’est le cas par exemple de 落ち着く (ochitsuku) “tomber-arriver” qui signifie “se calmer”. Il n’y a cependant pas de “piège” avec 乗り上げる puisque sa signification “monter sur un endroit surélevé” est bien le résultat attendu de  乗る (noru) “monter sur” + 上げる (ageru) “faire aller vers le haut”. 歩道に乗り上げる (hodô ni noriageru) : monter sur le trottoir.

Toutefois, avec ce verbe composé, on suppose très fortement qu’il s’agit d’une action inattendue et pas vraiment désiré. Dans la phrase d’exemple du dessus, on pense alors à une voiture ou une voiture qui ne devraient pas se trouver là. Ce qui le rapproche au final du sens “s’échouer sur”. 船が暗礁に乗り上げた (fune ga anshô ni noriageta) : le bateau s’est échoué sur un écueil/récif. On a alors l’image d’un véhicule stoppé net dans son élan par un obstacle. Lorsque dans les années 1920 le terme anglais deadlock signifiant “impasse” a été importé au Japon, il s’est passé une confusion amusante. Comme on ne fait pas la distinction entre le “l” et le “r” en japonais, on l’a interprété sous le sens de deadrock “rocher mort/inerte”.

Voici ce qu’on trouve sur Google Images avec l’entrée 乗り上げる

C’est alors ce qui aurait naturellement donné l’expression japonaise デッドロックに乗り上げる (deddorokku ni noriageru) : s’échouer sur un rocher inerte = tomber dans une impasse. 交渉はデッドロック/暗礁に乗り上げている (kôshô ha deddorokku/anshô ni noriageteiru) : les négociations sont dans une impasse.
Sans cette confusion lock/rock, cette expression n’aurait jamais vu le jour avec deddorokku. De plus, sa naissance a été facilité par le fait que 暗礁 (anshô “récif/écueil”) s’employait déjà sous le sens “impasse” (obstacle infranchissable). Vu qu’il y a des rochers dans un récif, le lien est vite établi. Magique non ? 🙂

Sources : dictionary.goo.ne (dictionnaire japonais)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

2 réponses

  1. Bonjour, et encore merci pour ce site que j’adore 🙂
    Je voulais juste savoir si je me trompe : j’etais persuadé que le verbe correspondant à “aller vers le haut/se hisser” etais agaru (et non ageru qui pour moi était la forme transitive)
    En espérant une réponse lorsque vous aurez le temps.

    1. Bonjour,

      Oui, vous avez raison, ageru correspond davantage à “faire aller vers le haut/faire monter/élever (qqch)”, je n’y avais pas vraiment fait attention lors de l’écriture.
      C’est probablement lié au fait que c’est en général un humain qui fait monter le bateau/voiture. Enfin dans l’immédiat, c’est la seule explication que je vois.
      J’ai corrigé l’erreur du coup, merci 😉

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum
otakusan93
Inscription au JLPT
sazanami
Flux RSS cassé ?