Nanpa (軟派) : la drague des doux ?

La drague existe au Japon et on la désigne en général par le mot nanpa. Souvent écrit en katakana (ナンパ), celui-ci possède aussi des kanjis (軟派) qui n’ont pas l’air d’avoir de rapport avec le sens du mot. On va voir comment ce choix est apparu et ce à quoi nanpa renvoie aujourd’hui.

Origine du mot nanpa

軟派 est composé du kanji 軟 qui signifie “doux, mou” et du kanji 派  “un groupe, faction”  Une traduction littérale serait donc “le groupe des mous“. Et bien en réalité, ce mot désignait à l’origine durant l’ère Meiji (1868-1912) une école de pensée d’individus n’ayant pas d’opinions tranchées ou de principes établis. On peut ainsi les qualifier de “mous” dans le sens “je ne me mouille pas”. Par la suite, nanpa a surtout été employé pour distinguer les personnes avec une attitude frêle, hésitante. C’était aussi la dénomination d’une certaine catégorie de journalistes traitant de sujets “peu dangereux” (culture, société…).

Ce n’est qu’à partir de l’après guerre qu’il a commencé à qualifier des jeunes hommes qui font attention à avoir un look raffiné et attirant pour les femmes. On oppose ainsi ces nanpa aux kôha (硬派, “groupe des durs”) qui eux sont des rustres qui sont souvent musclés. Un bon exemple avec le jeu vidéo Nekketsu Kôha Kunio-kun (熱血硬派くにおくん) où on a affaire à une bande de durs qui se battent sans arrêt. Le verbe nanpa suru (ナンパする) est finalement apparu dans les années 80 avec l’usage des katakana afin de lui faire prendre le sens exclusif de “draguer, flirter”.

Oh, voilà un nanpa !
Oh, voilà un nanpa !

Et aujourd’hui, qu’est ce qu’on entend par nanpa ?

Il est intéressant de constater qu’on utilise un terme différent pour les jeunes filles draguant des garçons, gyakunan (逆ナン) qui est un “nanpa à l’envers”. Comme si c’était forcément aux hommes de prendre les devants ! Par ailleurs, la drague de rue (sutorîto nanpa ストリートナンパ) déjà plutôt mal vue en France est quasi inexistante au Japon. On préfère se réunir dans des endroits prévus pour : plage autour d’un bâbekyû, boite de nuit… De manière plus générale, les japonais aiment se préparer à l’avance, l’effet surprise ne passant pas forcément bien.

Nanpa a ainsi gardé une connotation plutôt négative et indique une certaine faiblesse. Autrement dit, les vrais n’auraient pas besoin de ça pour être en couple ! Heureusement, il existe des jeux vidéo de drague pou se rattraper que l’on appelle nanpakei (ナンパ系). Une des séries qui a eu le plus de succès est dôkyûsei (同級生) littéralement “dans la même classe“. L’action se déroule ainsi dans un lycée et le but est de conquérir vos camarades de classe. Charmant non ? 😀

Sources : gogen-allguide (étymologie), ja.wikipedia (généralités)